logo-onu-230x50
Soed_img_authors

Auteurs du RED 2020

Abdul Malak Dania
Centre Thématique Européen – Université de Malaga (ETC-UMA)

Dania Abdul Malak est la Directrice du Centre Thématique Européen de l’Université de Malaga (ETC-UMA) en Espagne. Elle a plus de 15 années d’expérience en évaluation et gestion environnementale. Ses recherches sont centrées sur l’établissement de règles transférables pour appliquer une gestion basée sur les écosystèmes à la conservation de la nature et à la protection de la biodiversité à l’échelle régionale, y compris en Méditerranée et en Europe. Son travail soutien la preuve derrière la mise en œuvre des différentes directives mondiales, européennes et méditerranéennes telles que la UE DCSMM, UE MSP, la Directive européenne Habitat, la Stratégie européenne de la biodiversité à 2020, la Convention de Barcelone pour la protection de l’environnement  marin et de la région côtière de la Méditerranée.

http://www.etc.uma.es/dania-abdul-malak/


Dania Abdul Malak est la Directrice du Centre Thématique Européen de l’Université de Malaga (ETC-UMA) en Espagne. Elle a plus de 15 années d’expérience en évaluation et gestion environnementale. Ses recherches sont centrées sur l’établissement de règles transférables pour appliquer une gestion basée sur les écosystèmes à la conservation de la nature et à la protection de la biodiversité à l’échelle régionale, y compris en Méditerranée et en Europe. Son travail soutien la preuve derrière la mise en œuvre des différentes directives mondiales, européennes et méditerranéennes telles que la UE DCSMM, UE MSP, la Directive européenne Habitat, la Stratégie européenne de la biodiversité à 2020, la Convention de Barcelone pour la protection de l’environnement  marin et de la région côtière de la Méditerranée.

http://www.etc.uma.es/dania-abdul-malak/

Alcázar Elisa
SIG d’Espagne

Elisa Alcázar est consultante SIG d’Espagne ayant travaillé plus de 7 ans sur l’analyse spatiale avec un focus sur le domaine de la conservation en région méditerranéenne. Ces dernières années elle a travaillé pour l’UICN Centre pour la coopération méditerranéenne fournissant des analyses spatiales, élaborant et mettant à jour la liste des espèces en région méditerranéennes et développant des documents géoréférencés produits pour la Liste Rouge méditerranéenne des espèces et divers autres projets dans le Programme marin et le Programme des Espèces.

www.iucn.org/regions/mediterranean/resources/latest-publications

www.linkedin.com/in/elisa-alcazar-montanez


Elisa Alcázar est consultante SIG d’Espagne ayant travaillé plus de 7 ans sur l’analyse spatiale avec un focus sur le domaine de la conservation en région méditerranéenne. Ces dernières années elle a travaillé pour l’UICN Centre pour la coopération méditerranéenne fournissant des analyses spatiales, élaborant et mettant à jour la liste des espèces en région méditerranéennes et développant des documents géoréférencés produits pour la Liste Rouge méditerranéenne des espèces et divers autres projets dans le Programme marin et le Programme des Espèces.

www.iucn.org/regions/mediterranean/resources/latest-publications

www.linkedin.com/in/elisa-alcazar-montanez

Arik Elvan
École d’Urbanisme Paris, Université Gustave Eiffel

Elvan Arik est docteur en urbanisme et aménagement, actuellement ATER à l’École d’Urbanisme Paris, Université Gustave Eiffel. Il a soutenu une thèse en 2018 à l’Université de Lyon sur les transformations urbaines et énergétiques d’Istanbul à partir d’une étude de cas portant sur la diffusion de nouveaux systèmes de chauffage résidentiel au gaz naturel.


Elvan Arik est docteur en urbanisme et aménagement, actuellement ATER à l’École d’Urbanisme Paris, Université Gustave Eiffel. Il a soutenu une thèse en 2018 à l’Université de Lyon sur les transformations urbaines et énergétiques d’Istanbul à partir d’une étude de cas portant sur la diffusion de nouveaux systèmes de chauffage résidentiel au gaz naturel.

Baduel Marie
AVITEM - France

Marie Baduel, directrice stratégie à L’AVITEM – France. Économiste, urbaniste, une carrière orientée vers les projets d’aménagement et de développement à toutes les échelles territoriales. Deux fois, maitre d’ouvrage de consultations internationales qui mobilisent les meilleures équipes de concepteurs. Actuellement, elle investit une expertise euro-méditerranéenne des transitions métropolitaines et régionales au profit de la formation et de l’accompagnement des projets. Publication 2017, « Faire Métropole par le projet », Ed Parenthèses.

https://www.avitem.org/


Marie Baduel, directrice stratégie à L’AVITEM – France. Économiste, urbaniste, une carrière orientée vers les projets d’aménagement et de développement à toutes les échelles territoriales. Deux fois, maitre d’ouvrage de consultations internationales qui mobilisent les meilleures équipes de concepteurs. Actuellement, elle investit une expertise euro-méditerranéenne des transitions métropolitaines et régionales au profit de la formation et de l’accompagnement des projets. Publication 2017, « Faire Métropole par le projet », Ed Parenthèses.

https://www.avitem.org/

BENALOUACHE Nadia
Université d’Aix-Marseille

Nadia BENALOUACHE a un doctorat en géographie économique de l’Université Aix-Marseille (France) avec une supervision internationale conjointe de l’Université de Sfax (Tunisie). Sa thèse de doctorat a exploré la transition vers une énergie à faible émission de carbone dans les pays du Maghreb et montre les implications spatiales et relationnelles aux niveaux national et euroméditerranéen. Son domaine d’expertise inclue l’énergie, RE & EE, la sécurité énergétique, la coopération euroméditerranéenne, l’intégration régionale, les infrastructures transfrontalières, les politiques énergétiques et le système socio-technique.

Ayant la double nationalité Française-Algérienne, le Dr. BENALOUACHE a plus de 3 ans d’expérience internationale dans les pays du Sud de la Méditerranée, ce qui inclue d’avoir travaillé au Centre Régional pour les énergies renouvelables et l’efficience énergétique basé au Caire. Le Dr. BENALOUACHE a contribué à la production de rapports au seins de l’étude UpM. Elle est également l’auteur de 8 papiers académiques. Elle est actuellement consultante externe RE et EE, professeur et chercheur associé à l’Université d’Aix-Marseille.


Nadia BENALOUACHE a un doctorat en géographie économique de l’Université Aix-Marseille (France) avec une supervision internationale conjointe de l’Université de Sfax (Tunisie). Sa thèse de doctorat a exploré la transition vers une énergie à faible émission de carbone dans les pays du Maghreb et montre les implications spatiales et relationnelles aux niveaux national et euroméditerranéen. Son domaine d’expertise inclue l’énergie, RE & EE, la sécurité énergétique, la coopération euroméditerranéenne, l’intégration régionale, les infrastructures transfrontalières, les politiques énergétiques et le système socio-technique.

Ayant la double nationalité Française-Algérienne, le Dr. BENALOUACHE a plus de 3 ans d’expérience internationale dans les pays du Sud de la Méditerranée, ce qui inclue d’avoir travaillé au Centre Régional pour les énergies renouvelables et l’efficience énergétique basé au Caire. Le Dr. BENALOUACHE a contribué à la production de rapports au seins de l’étude UpM. Elle est également l’auteur de 8 papiers académiques. Elle est actuellement consultante externe RE et EE, professeur et chercheur associé à l’Université d’Aix-Marseille.

Bergeret Pascal
CIHEAM-IAMM de Montpellier

Pascal Bergeret est Docteur en économie agricole, diplômé de l’Université de Montpellier (1986). Il a travaillé dans des programmes de recherches et de développement agricoles, pour le GRET, une ONG française impliquée dans le travail de développement international, et il fût nommé en tant que Directeur au département de l’innovation au Minist7re de l’agricultre français.

Il est actuellement Directeur de l’Institut Agronomique Méditerranéen à Montpellier, un des quatre instituts du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditeranéennes – CIHEAM.

www.ciheam.org


Pascal Bergeret est Docteur en économie agricole, diplômé de l’Université de Montpellier (1986). Il a travaillé dans des programmes de recherches et de développement agricoles, pour le GRET, une ONG française impliquée dans le travail de développement international, et il fût nommé en tant que Directeur au département de l’innovation au Minist7re de l’agricultre français.

Il est actuellement Directeur de l’Institut Agronomique Méditerranéen à Montpellier, un des quatre instituts du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditeranéennes – CIHEAM.

www.ciheam.org

Bernard Fabrice
Conservatoire du littoral

Avec un diplôme de troisième cycle en biologie et urbanisme, actuellement Délégué Europe et International du Conservatoire du Littoral et membre de plusieurs conseils et comités de pilotage scientifiques, Fabrice Bernard développe et coordonne les projets de conservation du littoral et des petites îles, réalise des missions de réflexion et d’étude sur la gestion côtière dans plusieurs pays.

Pendant plus de 25 ans au Conservatoire du Littoral, il a aidé au développement de politiques et a déposé des actions pour la préservation du littoral, en particulier dans les pays autour de la Méditerranée.


Avec un diplôme de troisième cycle en biologie et urbanisme, actuellement Délégué Europe et International du Conservatoire du Littoral et membre de plusieurs conseils et comités de pilotage scientifiques, Fabrice Bernard développe et coordonne les projets de conservation du littoral et des petites îles, réalise des missions de réflexion et d’étude sur la gestion côtière dans plusieurs pays.

Pendant plus de 25 ans au Conservatoire du Littoral, il a aidé au développement de politiques et a déposé des actions pour la préservation du littoral, en particulier dans les pays autour de la Méditerranée.

BESSAOUD Omar
Académie d’Agriculture de France

Docteur en Sciences économiques et Diplômé supérieur d’études politiques des Universités d’Alger et de Montpellier (France). Administrateur scientifique principal au Centre International des Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes, il a exercé les fonctions d’enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier jusqu’en 2017. Sa spécialité porte sur les politiques publiques agricoles et rurales des pays méditerranéens. Il est membre correspondant associé de l’Académie d’Agriculture de France.


Docteur en Sciences économiques et Diplômé supérieur d’études politiques des Universités d’Alger et de Montpellier (France). Administrateur scientifique principal au Centre International des Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes, il a exercé les fonctions d’enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier jusqu’en 2017. Sa spécialité porte sur les politiques publiques agricoles et rurales des pays méditerranéens. Il est membre correspondant associé de l’Académie d’Agriculture de France.

Boissery Pierre
Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, France

Pierre Boissery est en charge de l’expertise sur les eaux côtières et le littoral méditerranéen au sein de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, établissement public français. A ce titre il pilote les travaux relatifs à la connaissance des fonds marins, la surveillance de la qualité des eaux ou bien encore des opérations concernant la restauration écologique des petits fonds côtiers. Ses fonctions l’amènent également à coopérer au plan international notamment sur les rives de la Méditerranée.

https://www.linkedin.com/in/pierre-boissery-3a589a39/


Pierre Boissery est en charge de l’expertise sur les eaux côtières et le littoral méditerranéen au sein de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, établissement public français. A ce titre il pilote les travaux relatifs à la connaissance des fonds marins, la surveillance de la qualité des eaux ou bien encore des opérations concernant la restauration écologique des petits fonds côtiers. Ses fonctions l’amènent également à coopérer au plan international notamment sur les rives de la Méditerranée.

https://www.linkedin.com/in/pierre-boissery-3a589a39/

Borriello Gilda
Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI)

Gilda est consultante pour le Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI) depuis septembre 2016, et elle est candidate à un doctorat et chercheur junior pour le Centre sur la Migration,  les Politiques et la Société (COMPAS) à l’Université d’Oxford (RU), où elle recherche les moteurs et les résultats de l’entreprenariat chez les réfugiés dans les cas des travailleurs indépendants syriens en Jordanie, au Liban et en Turquie. Passionnée sur les questions de la migration et du Moyen-Orient, elle a fait précédemment un stage auprès du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Droits de l’Homme à Genève, en Suisse et a été bénévole dans plusieurs associations d’aide aux réfugiés en Italie, en France et en Belgique. Gilda a une maîtrise en relations internationales avec une mineure en études du moyen orient de l’Université de Naples « l’Orientale », en Italie ; elle a un diplôme de cours d’été en Politiques internationales de l’Université d’économies de Londres au Royaume-Uni, et un Master en Etudes du développement de l’Université de Bologne en Italie, où elle a défendu sa thèse sur l’intégration économique de la région Méditerranée à travers la migration. Gilda parle couramment italien, anglais et français et elle a une connaissance basique de l’arabe et de l’espagnol.


Gilda est consultante pour le Centre pour l’Intégration en Méditerranée (CMI) depuis septembre 2016, et elle est candidate à un doctorat et chercheur junior pour le Centre sur la Migration,  les Politiques et la Société (COMPAS) à l’Université d’Oxford (RU), où elle recherche les moteurs et les résultats de l’entreprenariat chez les réfugiés dans les cas des travailleurs indépendants syriens en Jordanie, au Liban et en Turquie. Passionnée sur les questions de la migration et du Moyen-Orient, elle a fait précédemment un stage auprès du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Droits de l’Homme à Genève, en Suisse et a été bénévole dans plusieurs associations d’aide aux réfugiés en Italie, en France et en Belgique. Gilda a une maîtrise en relations internationales avec une mineure en études du moyen orient de l’Université de Naples « l’Orientale », en Italie ; elle a un diplôme de cours d’été en Politiques internationales de l’Université d’économies de Londres au Royaume-Uni, et un Master en Etudes du développement de l’Université de Bologne en Italie, où elle a défendu sa thèse sur l’intégration économique de la région Méditerranée à travers la migration. Gilda parle couramment italien, anglais et français et elle a une connaissance basique de l’arabe et de l’espagnol.

BOYÉ Henri
INSTITUT FRANÇAIS DU DEVELOPPEMENT DURABLE - IFRADD, France

Henri BOYÉ, consultant international en énergie et eau, Ecole Polytechnique et ENPC, Ingénieur Général honoraire des Ponts Eaux et Forêts, Président de l’IFRADD, carrière dans l’énergie, au Ministère français chargé de l’énergie, puis à EDF Electricité de France à l’international, Directeur Afrique, Délégué au Maroc, Directeur Afrique et Moyen Orient, puis au CGEDD, Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable, Coordonnateur Energie et Climat

https://www.linkedin.com/in/henri-boy%C3%A9-00a4741/

http://www.ifradd.fr


Henri BOYÉ, consultant international en énergie et eau, Ecole Polytechnique et ENPC, Ingénieur Général honoraire des Ponts Eaux et Forêts, Président de l’IFRADD, carrière dans l’énergie, au Ministère français chargé de l’énergie, puis à EDF Electricité de France à l’international, Directeur Afrique, Délégué au Maroc, Directeur Afrique et Moyen Orient, puis au CGEDD, Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable, Coordonnateur Energie et Climat

https://www.linkedin.com/in/henri-boy%C3%A9-00a4741/

http://www.ifradd.fr

Cardete-Roig Carolina
Consultante indépendante

Carolina Cardete-Roig est ingénieur industriel et modélisatrice hydraulique depuis plus de 10 ans, et offre une assistance professionnelle sur divers projets nationaux et internationaux de modélisation des ressources en eau. Elle a travaillé pour des instituts de recherches et des compagnies de consultance et de construction civile, gagnant ainsi une grande expérience en hydro-informatique et en gestion de l’eau. Elle est travailleur indépendant, et propose des formations en modélisation numérique pour la gestion des ressources en eau, ainsi que des services en tant que consultante, y compris des analyses précipitations-ruissellement, de modélisation de risques d’inondations, d’analyses d’infrastructures hydrauliques, d’analyses de transport des sédiments, d’analyse de la résilience des systèmes de distribution d’eau et diagnostic et réhabilitation des systèmes de drainage urbain appliquant les SUDS. Pendant sa carrière, Carolina s’est impliquée dans plusieurs aspects de l’ingénierie environnementale et elle délivrée brillamment des rapports techniques à la Direction de l’Environnement pour les projets financés par la Commission Européenne.


Carolina Cardete-Roig est ingénieur industriel et modélisatrice hydraulique depuis plus de 10 ans, et offre une assistance professionnelle sur divers projets nationaux et internationaux de modélisation des ressources en eau. Elle a travaillé pour des instituts de recherches et des compagnies de consultance et de construction civile, gagnant ainsi une grande expérience en hydro-informatique et en gestion de l’eau. Elle est travailleur indépendant, et propose des formations en modélisation numérique pour la gestion des ressources en eau, ainsi que des services en tant que consultante, y compris des analyses précipitations-ruissellement, de modélisation de risques d’inondations, d’analyses d’infrastructures hydrauliques, d’analyses de transport des sédiments, d’analyse de la résilience des systèmes de distribution d’eau et diagnostic et réhabilitation des systèmes de drainage urbain appliquant les SUDS. Pendant sa carrière, Carolina s’est impliquée dans plusieurs aspects de l’ingénierie environnementale et elle délivrée brillamment des rapports techniques à la Direction de l’Environnement pour les projets financés par la Commission Européenne.

Cassalia Giuseppina
LaborEst, Italie

Giuseppina Cassalia a un doctorat en Conservation du patrimoine architectural et environnemental, un curriculum en évaluation de projet et programme,  département PAU, Université Mediterranea de Reggio (région de Calabres, Italie). Elle fait partie du laboratoire de recherches LaborEst. Ses publications internationales sont centrées sur la gestion participative du patrimoine culturel, et les stratégies de développement locales pour les zones marginalisées méditerranéennes. Rédactrice adjointe du journal en libre accès de LaborEst depuis 2008, elle est membre fondateur de l’ASTRI – Associaition scientifique sur la recherche interdisciplinaire et les études régionales ; elle est également directrice du symposium international New Metropolitan Perspective depuis 2014.

LaborEst research lab: http://www.laborest.unirc.it/


Giuseppina Cassalia a un doctorat en Conservation du patrimoine architectural et environnemental, un curriculum en évaluation de projet et programme,  département PAU, Université Mediterranea de Reggio (région de Calabres, Italie). Elle fait partie du laboratoire de recherches LaborEst. Ses publications internationales sont centrées sur la gestion participative du patrimoine culturel, et les stratégies de développement locales pour les zones marginalisées méditerranéennes. Rédactrice adjointe du journal en libre accès de LaborEst depuis 2008, elle est membre fondateur de l’ASTRI – Associaition scientifique sur la recherche interdisciplinaire et les études régionales ; elle est également directrice du symposium international New Metropolitan Perspective depuis 2014.

LaborEst research lab: http://www.laborest.unirc.it/

Castillo Victor
Centro de Edafología y Biologia Aplicada del Segura (CEBAS-SCIC) à Murcia, Espagne

Dr. Victor Castillo est Professeur de recherches de l’Agence de recherches espagnole au Département de la Conservation des sols et de l’eau du Centro de Edafología y Biologia Aplicada del Segura (CEBAS-SCIC) à Murcia (Espagne). Il a travaillé sur la désertification, l’érosion des sols et la restauration des sols dans l’environnement méditerranéen. De 2009 à 2017 il a travaillé en tant que chargé des affaires scientifiques au Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD).

Víctor Castillo

http://www.soilwaterconservation.es/


Dr. Victor Castillo est Professeur de recherches de l’Agence de recherches espagnole au Département de la Conservation des sols et de l’eau du Centro de Edafología y Biologia Aplicada del Segura (CEBAS-SCIC) à Murcia (Espagne). Il a travaillé sur la désertification, l’érosion des sols et la restauration des sols dans l’environnement méditerranéen. De 2009 à 2017 il a travaillé en tant que chargé des affaires scientifiques au Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD).

Víctor Castillo

http://www.soilwaterconservation.es/

Cebrian Daniel
PNUE / Plan d’Action pour la Méditerranée

Le Dr. Daniel Cebrian est le Coordinateur du Programme d’Action Stratégique PNUE pour  la préservation de la diversité biologique marine et côtière en Méditerranée (SAP BIO) pour le PNUE/Plan d’Action pour la Méditerranée.

Il travaille au Centre d’Activités Régionales des Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP) du PNUE/PAM à Tunis,  (http://www.spa-rac.org), sur la gouvernance et les activités de soutien aux politiques de mises en œuvres de la gouvernance des pays méditerranéens ; avec plus de 30 années d’expérience qui incluent la promotion, le développement et la gestion des aires marines protégées au sein et même au-delà de la juridiction national, de la protection des espèces et des écosystèmes, et de l’intégration méditerranéenne des sujets de la biodiversité dans les processus mondiaux, y compris pour le BBNJ et le cadre de travail mondial de la biodiversité post 2020.


Le Dr. Daniel Cebrian est le Coordinateur du Programme d’Action Stratégique PNUE pour  la préservation de la diversité biologique marine et côtière en Méditerranée (SAP BIO) pour le PNUE/Plan d’Action pour la Méditerranée.

Il travaille au Centre d’Activités Régionales des Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP) du PNUE/PAM à Tunis,  (http://www.spa-rac.org), sur la gouvernance et les activités de soutien aux politiques de mises en œuvres de la gouvernance des pays méditerranéens ; avec plus de 30 années d’expérience qui incluent la promotion, le développement et la gestion des aires marines protégées au sein et même au-delà de la juridiction national, de la protection des espèces et des écosystèmes, et de l’intégration méditerranéenne des sujets de la biodiversité dans les processus mondiaux, y compris pour le BBNJ et le cadre de travail mondial de la biodiversité post 2020.

Chazée Laurent
Observatoire des zones humides méditerranéennes à la Tour du Valat

Né à Paris en 1960, Laurent Chazée est ingénieur agricole et docteur des Etudes de l’Extrême Orient. Entre 1985 et 1987, il fut l’agronome responsable du district de Caluula en Somalie. Cette première expérience internationale le lança dans 25 années d’expatriation en Afrique et en Asie, dans les projets de développement rural et local, de lutte contre la pauvreté puis de développement durable. Depuis 2009, basé en Camargue, comme chef de département et coordinateur de l’Observatoire des zones humides méditerranéennes à la Tour du Valat, il s’est investi dans la protection des écosystèmes humides des pays de la Méditerranée, dans le cadre de la convention de Ramsar.


Né à Paris en 1960, Laurent Chazée est ingénieur agricole et docteur des Etudes de l’Extrême Orient. Entre 1985 et 1987, il fut l’agronome responsable du district de Caluula en Somalie. Cette première expérience internationale le lança dans 25 années d’expatriation en Afrique et en Asie, dans les projets de développement rural et local, de lutte contre la pauvreté puis de développement durable. Depuis 2009, basé en Camargue, comme chef de département et coordinateur de l’Observatoire des zones humides méditerranéennes à la Tour du Valat, il s’est investi dans la protection des écosystèmes humides des pays de la Méditerranée, dans le cadre de la convention de Ramsar.

Cramer Wolfgang
Institut Méditerranéen pour la Biodiversité et l’Ecologie (IMBE) à Aix-en-Provence, France

Le Professeur Dr. Wolfgang Cramer, géographe environnemental et écologiste mondial, est directeur de recherche (CNRS) à l’Institut Méditerranéen pour la Biodiversité et l’Ecologie (IMBE) à Aix-en-Provence (France). En 2017 il fût élu membre associé de l’Académie d’Agriculture de France. Il est contributeur dans plusieurs rôles à l’IPCC, travaillant actuellement en tant qu’auteur en chef pour le 6ème rapport d’évaluation. Avec Joël Guiot, il coordonne le MedECC, réseau des experts méditerranéens sur le changement climatique et environnemental.


Le Professeur Dr. Wolfgang Cramer, géographe environnemental et écologiste mondial, est directeur de recherche (CNRS) à l’Institut Méditerranéen pour la Biodiversité et l’Ecologie (IMBE) à Aix-en-Provence (France). En 2017 il fût élu membre associé de l’Académie d’Agriculture de France. Il est contributeur dans plusieurs rôles à l’IPCC, travaillant actuellement en tant qu’auteur en chef pour le 6ème rapport d’évaluation. Avec Joël Guiot, il coordonne le MedECC, réseau des experts méditerranéens sur le changement climatique et environnemental.

Cresti Simone
Santa Chiara Lab, Université de Sienne

Simone Cresti travaille en tant que chef de projet et directeur de la recherche au Santa Chiara Lab de l’Université de Sienne, l’institution hôte du réseau des solutions de développement durable en région Méditerranée lancé en 2012 par les Nations Unies. Il gère les projets de recherche, les activités et les relations avec les partenaires sur les questions relatives au développement durable et à l’Agenda 2030. Il participe, pour le compte de la SDSN Med, aux activités de la Commission Méditerranéennes pour le Développement Durable du PNUE PAM. Il a des contrats de conférences sur la gestion d’entreprise durable.


Simone Cresti travaille en tant que chef de projet et directeur de la recherche au Santa Chiara Lab de l’Université de Sienne, l’institution hôte du réseau des solutions de développement durable en région Méditerranée lancé en 2012 par les Nations Unies. Il gère les projets de recherche, les activités et les relations avec les partenaires sur les questions relatives au développement durable et à l’Agenda 2030. Il participe, pour le compte de la SDSN Med, aux activités de la Commission Méditerranéennes pour le Développement Durable du PNUE PAM. Il a des contrats de conférences sur la gestion d’entreprise durable.

DAMERY Céline
Conservatoire du littoral

Après un cursus de 3ème cycle en gestion et conservation des eaux côtères et marines, Céline DAMERY a rejoint en 2008 le département Europe et International du Conservatoire du Littoral. Elle est impliquée dans le développement et la mise en œuvre des programmes de coopération internationale, notamment avec les pays méditerranéens et européens, dédiés à la conservation et au développement durable des sites naturels côtiers et des petites iles, à travers une expertise aussi bien institutionnelle que technique.


Après un cursus de 3ème cycle en gestion et conservation des eaux côtères et marines, Céline DAMERY a rejoint en 2008 le département Europe et International du Conservatoire du Littoral. Elle est impliquée dans le développement et la mise en œuvre des programmes de coopération internationale, notamment avec les pays méditerranéens et européens, dédiés à la conservation et au développement durable des sites naturels côtiers et des petites iles, à travers une expertise aussi bien institutionnelle que technique.

Darwish Talal
Consultant indépendant

Talal Darwish est sorti diplômé en 1979 de la Friendship University (RUDN) en Russie. Il a un doctorat en Science des sols. En 2006, il a été promu au poste de Directeur de la Recherche et Directeur du Centre de détection à distance CNRS-Liban. Auteur de la carte des sols du Liban à 1 :50,000,  de la base de données des sols géographiques du Liban à l’échelle 1 :1 million et de la carte des sols du Liban mise à jour à l’échelle 1 :200,000 . Il a été impliqué dans plusieurs projets et comités spécialisés nationaux et internationaux, financés par CNRS-Liban et des organisations internationales. Il a publié 135 papiers dans des journaux et des livres référencés sur les fonctions de l’écosystème des sols.

http://www.arabwatercouncil.org/index.php?option=com_content&view=article&id=463:region-coordination-on-improved-water-resources-management-and-capacity-building-programs&catid=160&Itemid=576&lang=en

http://www.fao.org/global-soil-partnership/intergovernmental-technical-panel-soils/itps-experts-july-2015/en/


Talal Darwish est sorti diplômé en 1979 de la Friendship University (RUDN) en Russie. Il a un doctorat en Science des sols. En 2006, il a été promu au poste de Directeur de la Recherche et Directeur du Centre de détection à distance CNRS-Liban. Auteur de la carte des sols du Liban à 1 :50,000,  de la base de données des sols géographiques du Liban à l’échelle 1 :1 million et de la carte des sols du Liban mise à jour à l’échelle 1 :200,000 . Il a été impliqué dans plusieurs projets et comités spécialisés nationaux et internationaux, financés par CNRS-Liban et des organisations internationales. Il a publié 135 papiers dans des journaux et des livres référencés sur les fonctions de l’écosystème des sols.

http://www.arabwatercouncil.org/index.php?option=com_content&view=article&id=463:region-coordination-on-improved-water-resources-management-and-capacity-building-programs&catid=160&Itemid=576&lang=en

http://www.fao.org/global-soil-partnership/intergovernmental-technical-panel-soils/itps-experts-july-2015/en/

del Mar Otero Maria
IUCN Centre for Mediterranean Cooperation

Ecologiste marin, elle a travaillé pour le Centre pour la Coopération Méditerranéenne UICN depuis 2008. Elle a une expérience dans le développement de projets de conservation et de recherche dans plusieurs pays en Asie et en Méditerranée. Ces dernières années, elle a coordonné et mené diverses intiatives méditerranéennes pour améliorer l’efficacité de la gestion des AMP, du GIZC, de l’adaptation et l’atténuation au changement climatique du littoral et du milieu marin, la conservation des espèces et des écosystèmes vulnérables et la promotion de l’amélioration des politiques dans les pays méditerranéens. Elle a un doctorat en écologie des invertébrés marins de l’Université des Highlands Islands of Scotland (Ecosse), un Master en aquaculture et pêche marine de l’Université de Bangor (Pays de Galles) et un diplôme en Sciences Maritimes de l’Université de Vigo.

https://www.iucn.org/regions/mediterranean


Ecologiste marin, elle a travaillé pour le Centre pour la Coopération Méditerranéenne UICN depuis 2008. Elle a une expérience dans le développement de projets de conservation et de recherche dans plusieurs pays en Asie et en Méditerranée. Ces dernières années, elle a coordonné et mené diverses intiatives méditerranéennes pour améliorer l’efficacité de la gestion des AMP, du GIZC, de l’adaptation et l’atténuation au changement climatique du littoral et du milieu marin, la conservation des espèces et des écosystèmes vulnérables et la promotion de l’amélioration des politiques dans les pays méditerranéens. Elle a un doctorat en écologie des invertébrés marins de l’Université des Highlands Islands of Scotland (Ecosse), un Master en aquaculture et pêche marine de l’Université de Bangor (Pays de Galles) et un diplôme en Sciences Maritimes de l’Université de Vigo.

https://www.iucn.org/regions/mediterranean

Demenois Julien
CIRAD, France

Dr. Julien Demenois est chargé de mission « 4 pour 1000 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat » et chercheur au Cirad (France). Docteur en écologie fonctionnelle et ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forêts, ses principaux domaines de compétences sont la gestion des ressources naturelles, des forêts et des sols en particulier, les interactions plantes – sol, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. Julien Demenois travaille actuellement au Cirad à Montpellier (France).


Dr. Julien Demenois est chargé de mission « 4 pour 1000 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat » et chercheur au Cirad (France). Docteur en écologie fonctionnelle et ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forêts, ses principaux domaines de compétences sont la gestion des ressources naturelles, des forêts et des sols en particulier, les interactions plantes – sol, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. Julien Demenois travaille actuellement au Cirad à Montpellier (France).

Dubreuil Céline
Plan Bleu

Dr. Céline Dubreuil a un doctorat en sciences environnementales marines et 16 années d’expérience dans le secteur de l’eau. Elle a travaillé 8 ans pour le Conseil Mondial de l’Eau sur le droit de l’eau, la gouvernance de l’eau et a coordonné le processus politique des autorités locales et régionales pour 2 forum Mondial de l’Eau. Elle a rejoint le Plan Bleu en 2012 en tant que chargée de programme eau et zones humides pour développer et mettre en œuvre la stratégie pluriannuelle sur l’eau (2013-2015). Depuis 2016, ses activités se sont de nouveau tournées vers l’environnement marin, axées sur l’économie bleue en région méditerranéenne.


Dr. Céline Dubreuil a un doctorat en sciences environnementales marines et 16 années d’expérience dans le secteur de l’eau. Elle a travaillé 8 ans pour le Conseil Mondial de l’Eau sur le droit de l’eau, la gouvernance de l’eau et a coordonné le processus politique des autorités locales et régionales pour 2 forum Mondial de l’Eau. Elle a rejoint le Plan Bleu en 2012 en tant que chargée de programme eau et zones humides pour développer et mettre en œuvre la stratégie pluriannuelle sur l’eau (2013-2015). Depuis 2016, ses activités se sont de nouveau tournées vers l’environnement marin, axées sur l’économie bleue en région méditerranéenne.

Fosse Jérémie
Eco-union

Jérémie Fosse est un stratège international sur le développement durable, et plus particulièrement sur l’économie verte et bleue, soutenant la transition vers la durabilité pour les organisations, les villes et les territoires en Europe, en Méditerranée et dans le monde. Il est co-fondateur et Président de Eco-union, une ONG environnemental indépendante qui a pour but de promouvoir la transistion socio-écologique vers le développement durable dans la région euro-méditerranéenne. Il a un diplôme Msc en ingénierie industrielle de l’INSA de Lyon (France) et un Executive MBA de l’ESADE Business School (Espagne), complété par des cours de brève durée des plusieurs grandes universités.

https://www.linkedin.com/in/jeremiefosse/


Jérémie Fosse est un stratège international sur le développement durable, et plus particulièrement sur l’économie verte et bleue, soutenant la transition vers la durabilité pour les organisations, les villes et les territoires en Europe, en Méditerranée et dans le monde. Il est co-fondateur et Président de Eco-union, une ONG environnemental indépendante qui a pour but de promouvoir la transistion socio-écologique vers le développement durable dans la région euro-méditerranéenne. Il a un diplôme Msc en ingénierie industrielle de l’INSA de Lyon (France) et un Executive MBA de l’ESADE Business School (Espagne), complété par des cours de brève durée des plusieurs grandes universités.

https://www.linkedin.com/in/jeremiefosse/

Fouchy Kelly
MedPAN

Kelly a effectué un Master en écohydrologie à l’Institut IHE Delft, où elle a ensuite travaillé comme coordinatrice de projet pendant trois ans. Plus tard, elle a travaillé en tant que chargée de projet au Plan Bleu, à Marseille. Elle a contribué à la mise en œuvre de projets de gestion de l’eau et à l’élaboration du rapport sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée 2019. Kelly travaille actuellement à MedPAN (réseau des gestionnaires des Aires Marines Protégées en Méditerranée), où elle coordonne le programme des Petits Projets.

Plus d’informations et contact.


Kelly a effectué un Master en écohydrologie à l’Institut IHE Delft, où elle a ensuite travaillé comme coordinatrice de projet pendant trois ans. Plus tard, elle a travaillé en tant que chargée de projet au Plan Bleu, à Marseille. Elle a contribué à la mise en œuvre de projets de gestion de l’eau et à l’élaboration du rapport sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée 2019. Kelly travaille actuellement à MedPAN (réseau des gestionnaires des Aires Marines Protégées en Méditerranée), où elle coordonne le programme des Petits Projets.

Plus d’informations et contact.

FOUIAL Abdelouahid
CIHEAM Bari, Italie

Consultant / Chercheur

Docteur, consultant et chercheur au CIHEAM à Bari, Italie. Son travail de recherche est centré sur la gestion des ressources en eau, la modélisation et l’optimisation des systèmes d’irrigation pressurisés, l’irrigation intelligente, et l’utilisation de l’énergie solaire en agriculture pour le développement rural. Il a de l’expérience dans les projets internationaux comme l’amélioration de l’utilisation efficace de l’eau en Afrique ; l’utilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation ; et la modélisation et la conception de systèmes d’irrigation alimenté par l’énergie solaire.


Consultant / Chercheur

Docteur, consultant et chercheur au CIHEAM à Bari, Italie. Son travail de recherche est centré sur la gestion des ressources en eau, la modélisation et l’optimisation des systèmes d’irrigation pressurisés, l’irrigation intelligente, et l’utilisation de l’énergie solaire en agriculture pour le développement rural. Il a de l’expérience dans les projets internationaux comme l’amélioration de l’utilisation efficace de l’eau en Afrique ; l’utilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation ; et la modélisation et la conception de systèmes d’irrigation alimenté par l’énergie solaire.

Gaget Elie
Université de Turku, Finlande

Postdoc en biologie de la conservation à l’Université de Turku, en Finlande. Mes principales activités de recherche sont centrées sur la manière dont les politiques de conservation environnementales peuvent améliorer l’adaptation des oiseaux d’eau au changement climatique. https://www.utu.fi/en/people/elie-gaget


Postdoc en biologie de la conservation à l’Université de Turku, en Finlande. Mes principales activités de recherche sont centrées sur la manière dont les politiques de conservation environnementales peuvent améliorer l’adaptation des oiseaux d’eau au changement climatique. https://www.utu.fi/en/people/elie-gaget

Galgani François
IFREMER

François Galgani est un chargé de projet à l’IFREMER, en France ; il est aussi membre du conseil de la mission sur les océans UE Europe Horizon. Il est spécialisé en sciences environnementales marines et déchets marins, avec plus de 150 articles dans des journaux scientifiques internationaux. François Galgani est Président du Groupe EU/ DG Env/ MSFD sur les déchets marins, co-présidant le groupe UN /GESAMP sur la pollution plastique et membre de divers groupes internationaux sur les déchets marins (UNEA/SAC, G7 et G20, OSPAR et PNUE PAM).


François Galgani est un chargé de projet à l’IFREMER, en France ; il est aussi membre du conseil de la mission sur les océans UE Europe Horizon. Il est spécialisé en sciences environnementales marines et déchets marins, avec plus de 150 articles dans des journaux scientifiques internationaux. François Galgani est Président du Groupe EU/ DG Env/ MSFD sur les déchets marins, co-présidant le groupe UN /GESAMP sur la pollution plastique et membre de divers groupes internationaux sur les déchets marins (UNEA/SAC, G7 et G20, OSPAR et PNUE PAM).

Gallon Susan
MedPAN

Susan est la responsable scientifique pour MedPAN, le réseau des zones marines protégées en Méditerranée, depuis 2019. Docteur en écologie marine de l’Université de St Andrews (RU), Susan a plus de 12 années d’expertise en comportement écologique et écophysiologique des mammifères marins. De plus, Susan a été chef de projet à l’Agence Française pour la Biodiversité de 2016 à 2019, coordonnant un vaste projet européen et apportant son expertise sur les outils et stratégies pour la protection des mammifères marins dans zones protégées marines.

MedPAN website http://medpan.org/fr/test-page-business/

The Forum of Marine Protected Areas in the Mediterranean website http://medmpaforum.org/en

MAPAMED database http://mapamed.org


Susan est la responsable scientifique pour MedPAN, le réseau des zones marines protégées en Méditerranée, depuis 2019. Docteur en écologie marine de l’Université de St Andrews (RU), Susan a plus de 12 années d’expertise en comportement écologique et écophysiologique des mammifères marins. De plus, Susan a été chef de projet à l’Agence Française pour la Biodiversité de 2016 à 2019, coordonnant un vaste projet européen et apportant son expertise sur les outils et stratégies pour la protection des mammifères marins dans zones protégées marines.

MedPAN website http://medpan.org/fr/test-page-business/

The Forum of Marine Protected Areas in the Mediterranean website http://medmpaforum.org/en

MAPAMED database http://mapamed.org

Garavaglia Valentina
FAO

Experte en gestion des ressources naturelles, Valentina a un doctorat de l’Ecole de la Terre, de l’Environnement et de la Biodiversité de l’Université de Milan. Elle a travaillé pour la FAO ces 10 dernières années : pour le Secrétariat de Silva Mediterranea, le Mécanisme pour la restauration des forêts et des paysages, le bureau au Soudan et d’autres équipes du département Forêts. Elle fut secrétaire scientifique de Cost Action FP1202 sur les populations marginales/périphériques des arbres forestiers au Centre de Recherche Forestier d’Arezzo (Italie). Avant cela, elle fut chercheuse à l’Université de Milan.


Experte en gestion des ressources naturelles, Valentina a un doctorat de l’Ecole de la Terre, de l’Environnement et de la Biodiversité de l’Université de Milan. Elle a travaillé pour la FAO ces 10 dernières années : pour le Secrétariat de Silva Mediterranea, le Mécanisme pour la restauration des forêts et des paysages, le bureau au Soudan et d’autres équipes du département Forêts. Elle fut secrétaire scientifique de Cost Action FP1202 sur les populations marginales/périphériques des arbres forestiers au Centre de Recherche Forestier d’Arezzo (Italie). Avant cela, elle fut chercheuse à l’Université de Milan.

Gauquelin Thierry
Aix Marseille Université

Thierry Gauquelin, Professeur à Aix Marseille Université, travaille au sein de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE) sur le fonctionnement, la dynamique et la biodiversité des forêts dans l’ensemble du pourtour méditerranéen. Dans ce contexte, il porte une attention particulière aux sols, à leur biodiversité et leur préservation. Il a été l’instigateur et le responsable jusqu’à cette année 2020 de la station expérimentale O3HP (Oak Observatory at the OHP) qui s’intéresse à l’impact du changement climatique sur la forêt de chêne pubescent méditerranéenne.

https://www.imbe.fr

https://o3hp.obs-hp.fr/index.php/fr/


Thierry Gauquelin, Professeur à Aix Marseille Université, travaille au sein de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE) sur le fonctionnement, la dynamique et la biodiversité des forêts dans l’ensemble du pourtour méditerranéen. Dans ce contexte, il porte une attention particulière aux sols, à leur biodiversité et leur préservation. Il a été l’instigateur et le responsable jusqu’à cette année 2020 de la station expérimentale O3HP (Oak Observatory at the OHP) qui s’intéresse à l’impact du changement climatique sur la forêt de chêne pubescent méditerranéenne.

https://www.imbe.fr

https://o3hp.obs-hp.fr/index.php/fr/

Gonzalez Deogracia Gabino
REMPEC

M. Gabino Gonzalez Deogracia a rejoint Le Centre Régional Méditerranéen pour l’Intervention d’Urgence contre la Pollution Marine Accidentelle (REMPEC) en juin 2006 en tant Chargé de mission (OPRC) et a assumé les fonctions de Ched de service de REMPEC depuis le 1er février 2015. Il a acquis dix-neuf années d’expérience internationales, dont dix-sept ans dans le cadre du Programme des mers régionales du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (ONU Environnement) au travers d’affectations auprès de l’Organisation maritime internationale (OMI), pour trois organes exécutifs régionaux dans les Caraïbes (en tant que Consultant OMI pour RAC/REMPEITC-Caribe à Curaçao, aux Antilles Néerlandaises), en Afrique de l’Ouest et du Centre (Chef de projet de l’initiative globale IMO/IPIECA (GI WACAF)) et actuellement en Méditerranée à REMPEC, appuyant plus de soixante-dix gouvernements dans la ratification, la transposition, la mise en œuvre et la mise en vigueur des Conventions maritimes internationales relatives à la prévention de l’état de préparation pour et en réponse à la pollution marine en provenance des navires.

https://www.rempec.org/

https://www.giwacaf.net/en/


M. Gabino Gonzalez Deogracia a rejoint Le Centre Régional Méditerranéen pour l’Intervention d’Urgence contre la Pollution Marine Accidentelle (REMPEC) en juin 2006 en tant Chargé de mission (OPRC) et a assumé les fonctions de Ched de service de REMPEC depuis le 1er février 2015. Il a acquis dix-neuf années d’expérience internationales, dont dix-sept ans dans le cadre du Programme des mers régionales du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (ONU Environnement) au travers d’affectations auprès de l’Organisation maritime internationale (OMI), pour trois organes exécutifs régionaux dans les Caraïbes (en tant que Consultant OMI pour RAC/REMPEITC-Caribe à Curaçao, aux Antilles Néerlandaises), en Afrique de l’Ouest et du Centre (Chef de projet de l’initiative globale IMO/IPIECA (GI WACAF)) et actuellement en Méditerranée à REMPEC, appuyant plus de soixante-dix gouvernements dans la ratification, la transposition, la mise en œuvre et la mise en vigueur des Conventions maritimes internationales relatives à la prévention de l’état de préparation pour et en réponse à la pollution marine en provenance des navires.

https://www.rempec.org/

https://www.giwacaf.net/en/

Grimes Samir
WestMed

Samir Grimes est professeur à l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral (Algérie), spécialisé en écologie marine et gestion intégrée des zones côtières. Avec plus de 25 ans de recherche, formation et consultance dans le domaine de l’environnement marin, il a participé à divers projets euro-méditerranéens sur la biodiveristé marine, GIZC, MPS et économie bleue. Samir Grimes fut conseiller du Ministre de l’environnement, et directeur en charge de la biodiversité, des zones côtières et du changement climatique, et point focal national pour le GEF, le PAM, Plan Bleu, UICN. Samir Grimes est actuellement responsable national de l’initiative WestMed sur l’économie bleue en Méditerranée occidentale.


Samir Grimes est professeur à l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral (Algérie), spécialisé en écologie marine et gestion intégrée des zones côtières. Avec plus de 25 ans de recherche, formation et consultance dans le domaine de l’environnement marin, il a participé à divers projets euro-méditerranéens sur la biodiveristé marine, GIZC, MPS et économie bleue. Samir Grimes fut conseiller du Ministre de l’environnement, et directeur en charge de la biodiversité, des zones côtières et du changement climatique, et point focal national pour le GEF, le PAM, Plan Bleu, UICN. Samir Grimes est actuellement responsable national de l’initiative WestMed sur l’économie bleue en Méditerranée occidentale.

Gros Raphaël
Aix Marseille Université

Le Dr Raphaël Gros est maître de conférences à Aix Marseille Université et directeur d’un Master de Biodiversité, écologie et évolution. Ses travaux de recherche sont structurés autour de questions fondamentales relatives à l’étude des interactions entre les plantes, les propriétés physico-chimiques des sols et leur biodiversité faunique et microbienne dont il étudie les déterminismes, leurs incidences sur le fonctionnement des écosystèmes, et leurs vulnérabilités aux stress et aux perturbations des changements globaux. Ses recherches trouvent des applications pour la conservation de la qualité des sols et la restauration écologique des milieux dégradés.


Le Dr Raphaël Gros est maître de conférences à Aix Marseille Université et directeur d’un Master de Biodiversité, écologie et évolution. Ses travaux de recherche sont structurés autour de questions fondamentales relatives à l’étude des interactions entre les plantes, les propriétés physico-chimiques des sols et leur biodiversité faunique et microbienne dont il étudie les déterminismes, leurs incidences sur le fonctionnement des écosystèmes, et leurs vulnérabilités aux stress et aux perturbations des changements globaux. Ses recherches trouvent des applications pour la conservation de la qualité des sols et la restauration écologique des milieux dégradés.

GUELMAMI Anis
Institut de recherche de la Tour du Valat (France)

Chef de projet à l’Institut de recherche de la Tour du Valat (France). Anis GUELMAMI travaille, depuis 2011, sur le suivi de l’état et des tendances des zones humides méditerranéennes, à l’aide des outils d’Observation de la Terre (OT). Principalement à travers le développement d’approches innovantes, basées sur les images satellites par exemple, afin de générer des bases de données géoréférencées permettant de caractériser les dynamiques spatiotemporelles des habitats humides, de leurs fonctions et service ou encore des pressions anthropiques qu’ils subissent.


Chef de projet à l’Institut de recherche de la Tour du Valat (France). Anis GUELMAMI travaille, depuis 2011, sur le suivi de l’état et des tendances des zones humides méditerranéennes, à l’aide des outils d’Observation de la Terre (OT). Principalement à travers le développement d’approches innovantes, basées sur les images satellites par exemple, afin de générer des bases de données géoréférencées permettant de caractériser les dynamiques spatiotemporelles des habitats humides, de leurs fonctions et service ou encore des pressions anthropiques qu’ils subissent.

Henocque Yves
IFREMER

Après son doctorat en Ecologie marine (1977), Yves Henocque a démarré sa carrière dans l’aquaculture et le repeuplement marin en lien avec la pêche. Rentré à l’IFREMER en 1987, il a étendu son expérience à l’environnement côtier puis à la gouvernance et la gestion intégrée des zones côtières. Il a travaillé dans le cadre de nombreux projets méditerranéens dans le cadre du Plan d’Action pour la Méditerranée, et étendu son expérience à la gestion de projets de gestion intégrée dans l’Océan Indien (Commission de l’Océan Indien) et dans l’Asie-Pacifique, dont le Japon, la Thaïlande, et les Etats et territoires insulaires du Pacifique sud. Il préside le comité Littoral et Mer de la Fondation de France et est membre du bureau du Plan Bleu.


Après son doctorat en Ecologie marine (1977), Yves Henocque a démarré sa carrière dans l’aquaculture et le repeuplement marin en lien avec la pêche. Rentré à l’IFREMER en 1987, il a étendu son expérience à l’environnement côtier puis à la gouvernance et la gestion intégrée des zones côtières. Il a travaillé dans le cadre de nombreux projets méditerranéens dans le cadre du Plan d’Action pour la Méditerranée, et étendu son expérience à la gestion de projets de gestion intégrée dans l’Océan Indien (Commission de l’Océan Indien) et dans l’Asie-Pacifique, dont le Japon, la Thaïlande, et les Etats et territoires insulaires du Pacifique sud. Il préside le comité Littoral et Mer de la Fondation de France et est membre du bureau du Plan Bleu.

Karner Michael
Consultant indépendant

Michael Karner est un consultant en développement durable et restauration des paysages, et un analyste de recherche à Revolve Mediterraneo qui est basé à Barcelone, en Espagne. Avant d’emménager en Espagne, Michael était consultant au Centre d’intégration méditerranéenne de la Banque Mondiale à Marseille, en France. Son domaine principal d’expertise inclue : la gestion de l’eau, la restauration des écosystèmes, l’agroécologie et l’utilisation des sols durables, centré sur les écosystèmes méditerranéens.Michael a travaillé, entre autres, pour l’ICLEI-Gouvernements locaux pour la durabilité et les camps de restauration des écosystèmes. Il a un B.A en Histoire et Politiques (Université de York) et un Master en Développemnt International Durable (The Graduate Institute, Genève) et en Sciences Sociales (EHESS, Paris).


Michael Karner est un consultant en développement durable et restauration des paysages, et un analyste de recherche à Revolve Mediterraneo qui est basé à Barcelone, en Espagne. Avant d’emménager en Espagne, Michael était consultant au Centre d’intégration méditerranéenne de la Banque Mondiale à Marseille, en France. Son domaine principal d’expertise inclue : la gestion de l’eau, la restauration des écosystèmes, l’agroécologie et l’utilisation des sols durables, centré sur les écosystèmes méditerranéens.Michael a travaillé, entre autres, pour l’ICLEI-Gouvernements locaux pour la durabilité et les camps de restauration des écosystèmes. Il a un B.A en Histoire et Politiques (Université de York) et un Master en Développemnt International Durable (The Graduate Institute, Genève) et en Sciences Sociales (EHESS, Paris).

Kholeif Suzan
Institut National d’Océanographie et de Pêce (NIOF), Egypte

Suzan Kholeif possède un doctorat en Géologie appliquée. Elle est professeur d’océanographie à plein temps à l’Institut National d’Océanographie et de Pêce (NIOF) d’Egypte, dont elle est l’ancienne Présidente. Elle est actuellement membre du Conseil National pour les Femmes et membre du Groupe exécutif de planification de la Décennie des Sciences de l’Océan de l’ONU.

Le Prof. Kholeif a plus de 30 ans d’expérience en Océanographie (gestion des écosystèmes marins et côtiers; changement climatique et GIZC). Son expérience se situe dans la surveillance à grande échelle des processus d’experts pour construire de solides preuves scientifiques sur le statut et les pressions du milieu marin et mener des évaluations environnementales holistiques et thématiques, en soutenant les processus de mises en oeuvres nationales et régionales, et en organisant un suivi solide sur les mesures adoptées.


Suzan Kholeif possède un doctorat en Géologie appliquée. Elle est professeur d’océanographie à plein temps à l’Institut National d’Océanographie et de Pêce (NIOF) d’Egypte, dont elle est l’ancienne Présidente. Elle est actuellement membre du Conseil National pour les Femmes et membre du Groupe exécutif de planification de la Décennie des Sciences de l’Océan de l’ONU.

Le Prof. Kholeif a plus de 30 ans d’expérience en Océanographie (gestion des écosystèmes marins et côtiers; changement climatique et GIZC). Son expérience se situe dans la surveillance à grande échelle des processus d’experts pour construire de solides preuves scientifiques sur le statut et les pressions du milieu marin et mener des évaluations environnementales holistiques et thématiques, en soutenant les processus de mises en oeuvres nationales et régionales, et en organisant un suivi solide sur les mesures adoptées.

Krommydas Tassos
Global Water Partnership - Mediterranean (GWP-Med), Grèce

Chargé de programme Senior à Global Water Partnership – Mediterranean (GWP-Med), qui est basé à Athènes. Il a travaillé en Europe du Sud-Est et à MENA sur les questions relatives au Nexus Eau-Energie-Nourriture-Ecosystèmes, aux interactions parmi la gestion des ressources en eau, les politiques nationales sur le climat et l’Agenda 2030 de l’ONU, aux mécanismes et architecture de financement durable émergents, et aux réformes de gouvernance envers la GIRE.


Chargé de programme Senior à Global Water Partnership – Mediterranean (GWP-Med), qui est basé à Athènes. Il a travaillé en Europe du Sud-Est et à MENA sur les questions relatives au Nexus Eau-Energie-Nourriture-Ecosystèmes, aux interactions parmi la gestion des ressources en eau, les politiques nationales sur le climat et l’Agenda 2030 de l’ONU, aux mécanismes et architecture de financement durable émergents, et aux réformes de gouvernance envers la GIRE.

Lamaddalena Nicola
CIHEAM IAMB, Italie

Avec un MSc en Ingénierie hydraulique de l’école Polytechnique de Bari et un Doctorate n Ingénierie de l’irrigation de l’Université technologique de Lisbonne, M. Lamaddalena a travaillé pendant plus de 30 ans sur le génie agricole et la gestion des ressources en eau, en se concentrant sur la conception, les analyses de performance et la gestion à grande échelle des systèmes de distribution, les nouvelles technologies de distribution avec le développement de modélisation associé sous les conditions de pénurie d’eau, des modèles de gouvernance des Associations d’utilisateurs d’eau. Il a été Professeur d’Université à l’école Polytechnique de Bari (Italie) et a fourni des services de consultance aux secteurs publics et privés. Les activités scientifiques et techniques ont été conjuguées avec la gestion de beaucoup de projets de développement liés ) l’eau dans le Sud de l’Europe, en Afrique du Nord et au Proche – Orient, également en coopération avec des Centres de recherche internationaux et des Universités. Auteur de plus de 100 publications dans des journaux et revues scientifiques, évaluateur de plusieurs journaux scientifiques, il est l’auteur, entre autres, du papier n° 59 de la FAO sur l’Irrigation et les Drainages. Vice-Président du Conseil de Section International sur les terres et l’eau – CIGR (Commission Internationale du Génie et des Biosystèmes Ruraux), Président du Groupe de travail pour la préparation des ateliers politiques sur « l’eau pour la sécurité alimentaire et la nutrition ». FAO-CFS et Rapporteur Spécial à l’atelier politique sur “l’eau pour la sécurité alimentaire et la nutrition” – FAO-CFS 42. Il a rejoint le CIHEMA à l’Institut de Bari en 1986 où il fut Chef du département Terre et Eau de 2005 à 2019. Il est actuellement Directeur adjoint.


Avec un MSc en Ingénierie hydraulique de l’école Polytechnique de Bari et un Doctorate n Ingénierie de l’irrigation de l’Université technologique de Lisbonne, M. Lamaddalena a travaillé pendant plus de 30 ans sur le génie agricole et la gestion des ressources en eau, en se concentrant sur la conception, les analyses de performance et la gestion à grande échelle des systèmes de distribution, les nouvelles technologies de distribution avec le développement de modélisation associé sous les conditions de pénurie d’eau, des modèles de gouvernance des Associations d’utilisateurs d’eau. Il a été Professeur d’Université à l’école Polytechnique de Bari (Italie) et a fourni des services de consultance aux secteurs publics et privés. Les activités scientifiques et techniques ont été conjuguées avec la gestion de beaucoup de projets de développement liés ) l’eau dans le Sud de l’Europe, en Afrique du Nord et au Proche – Orient, également en coopération avec des Centres de recherche internationaux et des Universités. Auteur de plus de 100 publications dans des journaux et revues scientifiques, évaluateur de plusieurs journaux scientifiques, il est l’auteur, entre autres, du papier n° 59 de la FAO sur l’Irrigation et les Drainages. Vice-Président du Conseil de Section International sur les terres et l’eau – CIGR (Commission Internationale du Génie et des Biosystèmes Ruraux), Président du Groupe de travail pour la préparation des ateliers politiques sur « l’eau pour la sécurité alimentaire et la nutrition ». FAO-CFS et Rapporteur Spécial à l’atelier politique sur “l’eau pour la sécurité alimentaire et la nutrition” – FAO-CFS 42. Il a rejoint le CIHEMA à l’Institut de Bari en 1986 où il fut Chef du département Terre et Eau de 2005 à 2019. Il est actuellement Directeur adjoint.

Lázaro Marín Lourdes
IUCN Centre for Mediterranean Cooperation

Lourdes Lázaro Marín, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que Conseillère en Communication dans plusieurs institutions en lien avec la gestion de poilitiques environnementales, est actuellement responsable du Département « Corporate Development »au Centre pour la Coopération Méditerranéenne UICN coordonnant la ligne de stratégie sur les Solutions fondées sur la Nature et l’Unité de Communications. Elle a un diplôme en journalisme de l’Université Complutense de Madrid et a complété ses compétences académiques par des études en Droit et un Master en Environnement, Science et Société à l’Université d’Essex (RU).

https://www.iucn.org/regions/mediterranean

Booklet: Towards Nature-based Solutions in the Mediterranean


Lourdes Lázaro Marín, avec plus de 20 ans d’expérience en tant que Conseillère en Communication dans plusieurs institutions en lien avec la gestion de poilitiques environnementales, est actuellement responsable du Département « Corporate Development »au Centre pour la Coopération Méditerranéenne UICN coordonnant la ligne de stratégie sur les Solutions fondées sur la Nature et l’Unité de Communications. Elle a un diplôme en journalisme de l’Université Complutense de Madrid et a complété ses compétences académiques par des études en Droit et un Master en Environnement, Science et Société à l’Université d’Essex (RU).

https://www.iucn.org/regions/mediterranean

Booklet: Towards Nature-based Solutions in the Mediterranean

Le Huédé Domitille
SMILO NGO, France

Diplômée d’un Master en gestion de projets environnementaux à Sciences Po, Domitille a travaillé aux îles Samoa au sein de l’organisation régionale de protection de l’environnement du Pacifique, où elle accompagnait les Petits États Insulaires en Développement dans la préservation de leur biodiversité marine. Elle a ensuite rejoint la Délégation internationale du Conservatoire du littoral en France. Elle est actuellement Chef de projet à l’association SMILO (Small Islands Organisation), où elle accompagne des petites îles dans la préservation de leur environnement.

http://www.smilo-program.org


Diplômée d’un Master en gestion de projets environnementaux à Sciences Po, Domitille a travaillé aux îles Samoa au sein de l’organisation régionale de protection de l’environnement du Pacifique, où elle accompagnait les Petits États Insulaires en Développement dans la préservation de leur biodiversité marine. Elle a ensuite rejoint la Délégation internationale du Conservatoire du littoral en France. Elle est actuellement Chef de projet à l’association SMILO (Small Islands Organisation), où elle accompagne des petites îles dans la préservation de leur environnement.

http://www.smilo-program.org

Le Tellier Julien
PNUE / Plan d’Action pour la Méditerranée

Julien Le Tellier a rejoint le PNUE/PAM- Secrétariat de la Convention de Barcelone à Athènes, Grèce, en 2017 en tant que gestionnaire de programme en charge des affaires socio-économiques. Soutenant le travail de la Commission méditerranéenne sur le Développement Durable (CMDD), ce poste a suivi un long engagement avec le Centre d’Activités Régionales Plan Bleu à Marseille, France, où il a travaillé pendant 8 ans. Il a un doctorat (2006) de l’Université Aix-Marseille, France, et un post-doctorat (2007) mené à Rabat, Maroc, en Géographie et Urbanisme.


Julien Le Tellier a rejoint le PNUE/PAM- Secrétariat de la Convention de Barcelone à Athènes, Grèce, en 2017 en tant que gestionnaire de programme en charge des affaires socio-économiques. Soutenant le travail de la Commission méditerranéenne sur le Développement Durable (CMDD), ce poste a suivi un long engagement avec le Centre d’Activités Régionales Plan Bleu à Marseille, France, où il a travaillé pendant 8 ans. Il a un doctorat (2006) de l’Université Aix-Marseille, France, et un post-doctorat (2007) mené à Rabat, Maroc, en Géographie et Urbanisme.

Le Visage Christophe
Consultant indépendant

Ingénieur hydrographe et océanographe de formation, Christophe Le Visage s’est spécialisé depuis une vingtaine d’années dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et de stratégies littorales et maritimes. Consultant indépendant, il travaille depuis dix ans essentiellement en Méditerranée sur le développement des approches intégrées à toutes les échelles du local au régional, l’environnement marin et littoral, la gouvernance intégrée, l’économie bleue et la communication vers les acteurs et les décideurs.


Ingénieur hydrographe et océanographe de formation, Christophe Le Visage s’est spécialisé depuis une vingtaine d’années dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et de stratégies littorales et maritimes. Consultant indépendant, il travaille depuis dix ans essentiellement en Méditerranée sur le développement des approches intégrées à toutes les échelles du local au régional, l’environnement marin et littoral, la gouvernance intégrée, l’économie bleue et la communication vers les acteurs et les décideurs.

Lloret Josep
Université de Girone, Catalogne, Espagne

Directeur de la Chaire Océans et Santé humaine

Sa recherche est centrée sur le sujet des Océans et de la Santé humaine :

  • Relations entre écosystèmes marins et la santé et le bien-être des gens (nourriture saine en provenance de la mer, bénéfices pour la santé physique et mental liés à la vie sur le littoral et à la pratique d’activités en mer; risques sanitaires provenant des écosystèmes marins);
  • Conservation des écosystèmes marins (impacts de la pêche sur les habitats et les espèces, effets du changement climatique sur les ressources marines; reserves marines en tant qu’outils de gestion pour preserver les écosystèmes marins).

www.oceanshealth.udg.edu


Directeur de la Chaire Océans et Santé humaine

Sa recherche est centrée sur le sujet des Océans et de la Santé humaine :

  • Relations entre écosystèmes marins et la santé et le bien-être des gens (nourriture saine en provenance de la mer, bénéfices pour la santé physique et mental liés à la vie sur le littoral et à la pratique d’activités en mer; risques sanitaires provenant des écosystèmes marins);
  • Conservation des écosystèmes marins (impacts de la pêche sur les habitats et les espèces, effets du changement climatique sur les ressources marines; reserves marines en tant qu’outils de gestion pour preserver les écosystèmes marins).

www.oceanshealth.udg.edu

Luque Iván
RMIT Europe, Barcelone

Professeur invité (CULTURAL-E) à RMIT Europe, Barcelone

Ingénieur du bâtiment qualifié, Ivan a plus de 15 années d’expérience de travail dans les domaines en lien avec les Stratégies Durables de Ville, la mobilité urbaine et les performances énergétiques des bâtiments. Il a travaillé dans la gestion et recherche de projets dans des organisations à but non lucratif, des administrations publiques et des sociétés privées en Europe et en Afrique. Désormais se concentrant sur la sphère des sciences sociales des communautés énergétiques et l’ingénierie de construction, il travaille sur des projets en lien avec la durabilité urbaine, la demande en énergie et le logement abordable.

MedCities

RMIT Europe 


Professeur invité (CULTURAL-E) à RMIT Europe, Barcelone

Ingénieur du bâtiment qualifié, Ivan a plus de 15 années d’expérience de travail dans les domaines en lien avec les Stratégies Durables de Ville, la mobilité urbaine et les performances énergétiques des bâtiments. Il a travaillé dans la gestion et recherche de projets dans des organisations à but non lucratif, des administrations publiques et des sociétés privées en Europe et en Afrique. Désormais se concentrant sur la sphère des sciences sociales des communautés énergétiques et l’ingénierie de construction, il travaille sur des projets en lien avec la durabilité urbaine, la demande en énergie et le logement abordable.

MedCities

RMIT Europe 

Mancini Raffaele
Chambre de Commerce de Barcelone

Raffaele Mancini est conseiller environnemental senior avec 20 ans d’expérience professionnelle sur la conservation environnementale et le développement durable aux niveaux de l’UE et de la Méditerranée. Au fil des années, il a travaillé avec la Commission européenne, les Nations Unies, l’Union pour la Méditerranée ; et le WWF MED entre autres. Il fut expert économie bleue au Plan Bleu – PNUE PAM et collabore actuellement avec la Chambre de Commerce de Barcelone en tant qu’expert international sur la croissance bleue.


Raffaele Mancini est conseiller environnemental senior avec 20 ans d’expérience professionnelle sur la conservation environnementale et le développement durable aux niveaux de l’UE et de la Méditerranée. Au fil des années, il a travaillé avec la Commission européenne, les Nations Unies, l’Union pour la Méditerranée ; et le WWF MED entre autres. Il fut expert économie bleue au Plan Bleu – PNUE PAM et collabore actuellement avec la Chambre de Commerce de Barcelone en tant qu’expert international sur la croissance bleue.

Marín-Guerrero Ana I.
European Topic Centre at the University of Malaga (ETC-UMA), Spain

Elle est chercheur environnemental avec plus de 10 années d’expérience en évaluation et suivi environnemental qui se retrouvent dans plusieurs papiers, livres et rapports techniques scientifiques. Elle a un Doctorat mention européen en science de l’environnement sur la protection des eaux souterraines dans les aquifères karstiques. Depuis 2012 elle est membre de ETC-UMA où, entres autres tâches, elle appuie l’AEE en développant un cadre d’évaluation d’écosystème intégré pour évaluer la capacité de fonctionnement des écosystèmes pour fournir des services écosystémiques.

http://www.etc.uma.es/

https://www.researchgate.net/profile/Ana_Marin4


Elle est chercheur environnemental avec plus de 10 années d’expérience en évaluation et suivi environnemental qui se retrouvent dans plusieurs papiers, livres et rapports techniques scientifiques. Elle a un Doctorat mention européen en science de l’environnement sur la protection des eaux souterraines dans les aquifères karstiques. Depuis 2012 elle est membre de ETC-UMA où, entres autres tâches, elle appuie l’AEE en développant un cadre d’évaluation d’écosystème intégré pour évaluer la capacité de fonctionnement des écosystèmes pour fournir des services écosystémiques.

http://www.etc.uma.es/

https://www.researchgate.net/profile/Ana_Marin4

Marini Katarzyna
MedECC

Katarzyna Marini est actuellement responsable scientifique du réseau des Experts méditerranéens sur le changement climatique et environnemental (MedECC). Elle fait partie de MedECC depuis sa création en 2015. Précédemment, elle était directrice scientifique au Laboratoire d’excellence OT-MED en France, qui est un réseau régional de laboratoires centrés sur le changement climatique et les risques naturels. Elle a un doctorat et une expérience dans la recherche (13 articles revus par les pairs) dans le domaine de la biologie marine.

http://www.medecc.org


Katarzyna Marini est actuellement responsable scientifique du réseau des Experts méditerranéens sur le changement climatique et environnemental (MedECC). Elle fait partie de MedECC depuis sa création en 2015. Précédemment, elle était directrice scientifique au Laboratoire d’excellence OT-MED en France, qui est un réseau régional de laboratoires centrés sur le changement climatique et les risques naturels. Elle a un doctorat et une expérience dans la recherche (13 articles revus par les pairs) dans le domaine de la biologie marine.

http://www.medecc.org

Martinez-Capel Francisco
Universitat Politecnica de Valence, Espagne

Francisco Martinez-Capel est professeur associé et chercheur senior à l’ Universitat Politecnica de Valence (Espagne) et a accompli soutien en recherche et technique avec une approche pluridisciplainaire depuis 1996 sur l’évaluation des flux environnementaux, la modélisation de l’habitat, les relations entre régime d’écoulement et communautés dans les écosystèmes d’eau douce et les effets du changement climatique. Il a  participé à des projets nationaux et internationaux et a publié plus de 60 papiers scientifiques dans des journaux internationaux.

http://igic.webs.upv.es/index.php?option=com_content&view=article&id=7

www.upv.es


Francisco Martinez-Capel est professeur associé et chercheur senior à l’ Universitat Politecnica de Valence (Espagne) et a accompli soutien en recherche et technique avec une approche pluridisciplainaire depuis 1996 sur l’évaluation des flux environnementaux, la modélisation de l’habitat, les relations entre régime d’écoulement et communautés dans les écosystèmes d’eau douce et les effets du changement climatique. Il a  participé à des projets nationaux et internationaux et a publié plus de 60 papiers scientifiques dans des journaux internationaux.

http://igic.webs.upv.es/index.php?option=com_content&view=article&id=7

www.upv.es

Mavroeidis Ilias
PNUE / Plan d’Action pour la Méditerranée

Ilias Mavroeidis est Chargé de gestion de programmes (Gouvernance) au PNUE/PAM depuis 2016. Il a 20 ans d’expérience en politique internationale et régionale en lien avec le développement environnemental et durable, entre autre en tant qu’expert scientifique au Ministère de l’Environnement et de l’Energie Grec. Il a également participé dans la recherche et des conférences et a publié plus de 100 papiers référés dans des journaux scientifiques et des procédures de conférence. Il a un premier diplôme en Ingénierie chimique, une maitrise en Contrôle de pollution et de l’environnement et un doctorante en Ingénierie chimique/technologie environnementale.


Ilias Mavroeidis est Chargé de gestion de programmes (Gouvernance) au PNUE/PAM depuis 2016. Il a 20 ans d’expérience en politique internationale et régionale en lien avec le développement environnemental et durable, entre autre en tant qu’expert scientifique au Ministère de l’Environnement et de l’Energie Grec. Il a également participé dans la recherche et des conférences et a publié plus de 100 papiers référés dans des journaux scientifiques et des procédures de conférence. Il a un premier diplôme en Ingénierie chimique, une maitrise en Contrôle de pollution et de l’environnement et un doctorante en Ingénierie chimique/technologie environnementale.

Milano Marianne
Université de Lausanne, Suisse

Marianne Milano est une hydrologue qui s’intéresse particulièrement aux relations complexes et dynamiques entre climat, activités humaines et ressources en eau. Elle a obtenu sa thèse de doctorat sur les impacts des changements climatiques et anthropiques sur les ressources en eau du bassin méditerranéen en 2012 à l’Université de Lausanne en partenariat avec le Plan Bleu. Elle développe actuellement des recherches sur les outils de modélisation hydrologique intégrée pour évaluer la vulnérabilité des territoires au stress hydrique à l’Université de Lausanne en Suisse.


Marianne Milano est une hydrologue qui s’intéresse particulièrement aux relations complexes et dynamiques entre climat, activités humaines et ressources en eau. Elle a obtenu sa thèse de doctorat sur les impacts des changements climatiques et anthropiques sur les ressources en eau du bassin méditerranéen en 2012 à l’Université de Lausanne en partenariat avec le Plan Bleu. Elle développe actuellement des recherches sur les outils de modélisation hydrologique intégrée pour évaluer la vulnérabilité des territoires au stress hydrique à l’Université de Lausanne en Suisse.

MOURMOURIS Athena
Ministère de l’Environnement et de l’Energie, Grèce

Le Dr. Athena MOURMOURIS a un doctorat en ingénierie environnementale et planification spatiale. Elle est actuellement Directrice générale honoraire pour l’environnement, au Ministère de l’Environnement et de l’Energie en Grèce. Elle travaille également en tant que consultante pour les projets lancés par l’UE, le CAR/PAP du Plan d’Action pour la Méditerranée des Nations Unies (PNUEP PAM) et d’autres, majoritairement relatifs à la planification spatiale maritime et à la gestion intégrée des zones côtières. Elle a travaillé à la Commission environnementale (DG ENV) pendant 6 ans et à la Représentation permanente de la Grèce à l’UE pendant 4 ans. De plus, elle a coopéré avec l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de France pour l’organisation de séminaires pour de hauts fonctionnaires et divers états membres.


Le Dr. Athena MOURMOURIS a un doctorat en ingénierie environnementale et planification spatiale. Elle est actuellement Directrice générale honoraire pour l’environnement, au Ministère de l’Environnement et de l’Energie en Grèce. Elle travaille également en tant que consultante pour les projets lancés par l’UE, le CAR/PAP du Plan d’Action pour la Méditerranée des Nations Unies (PNUEP PAM) et d’autres, majoritairement relatifs à la planification spatiale maritime et à la gestion intégrée des zones côtières. Elle a travaillé à la Commission environnementale (DG ENV) pendant 6 ans et à la Représentation permanente de la Grèce à l’UE pendant 4 ans. De plus, elle a coopéré avec l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de France pour l’organisation de séminaires pour de hauts fonctionnaires et divers états membres.

Numa Catherine
IUCN Centre for Mediterranean Cooperation

Catherine Numa est responsable du Programme des Espèces à IUCN Med, où elle travaille depuis 10 ans sur les projets dans le domaine de la conservation de la biodiversité. Elle a un doctorat en biodiversité et conservation de l’Université d’Alicante, et elle a travaillé avec divers groupes taxonomiques (chauves-souris, petits mammifères, scarabées bousiers), centré principalement sur l’étude des facteurs influençant les modèles de la biodiversité aux échelles spatiales et temporelles. A l’UICN, elle a coordonnée 2 initiatives, celle de l’évaluation de la biodiversité méditerranéenne, qui cherche à évaluer les risques d’extinction de groupes taxonomiques clefs en Méditerranée, et celle de développement de plans stratégiques de conservation pour les espèces menacées.

https://www.iucn.org/regions/mediterranean/our-work/mediterranean-species-programme


Catherine Numa est responsable du Programme des Espèces à IUCN Med, où elle travaille depuis 10 ans sur les projets dans le domaine de la conservation de la biodiversité. Elle a un doctorat en biodiversité et conservation de l’Université d’Alicante, et elle a travaillé avec divers groupes taxonomiques (chauves-souris, petits mammifères, scarabées bousiers), centré principalement sur l’étude des facteurs influençant les modèles de la biodiversité aux échelles spatiales et temporelles. A l’UICN, elle a coordonnée 2 initiatives, celle de l’évaluation de la biodiversité méditerranéenne, qui cherche à évaluer les risques d’extinction de groupes taxonomiques clefs en Méditerranée, et celle de développement de plans stratégiques de conservation pour les espèces menacées.

https://www.iucn.org/regions/mediterranean/our-work/mediterranean-species-programme

Outters Magali
PNUE / Plan d’Action pour la Méditerranée

Magali est Ingénieur en “Matériaux: Economie et Environnement” de l’UTT (France), avec un Master en Ecologie industrielle et un diplôme de troisième cycle en développement international. Elle a gagné une grande expertise dans le domaine de la consommation et la production durable (SCP) en Méditerranée avec plus de 15 années à défendre cette approche ainsi qu’à la mettre en œuvre. Elle a coordonné le processus de développement d’un Plan d’Action Méditerranéen sur le SCP, adopté par la Convention de Barcelone en février 2016. Elle dirige actuellement le domaine politique du CAR/SCP (PNUE/PAM) centré sur 3 principales priorités : soutenir l’économie circulaire, la prévention des plastiques/déchets marins et les produits chimiques toxiques.


Magali est Ingénieur en “Matériaux: Economie et Environnement” de l’UTT (France), avec un Master en Ecologie industrielle et un diplôme de troisième cycle en développement international. Elle a gagné une grande expertise dans le domaine de la consommation et la production durable (SCP) en Méditerranée avec plus de 15 années à défendre cette approche ainsi qu’à la mettre en œuvre. Elle a coordonné le processus de développement d’un Plan d’Action Méditerranéen sur le SCP, adopté par la Convention de Barcelone en février 2016. Elle dirige actuellement le domaine politique du CAR/SCP (PNUE/PAM) centré sur 3 principales priorités : soutenir l’économie circulaire, la prévention des plastiques/déchets marins et les produits chimiques toxiques.

Papanicolupulu Irini
Université de Milan – Bicocca, Italie

Irini Papanicolupulu (Docteur, Université de Milan) est Professeur associée de Droit international à l’Université de Milan – Bicocca (Italie).  Elle a précédemment travaillé à l’Université de Glasgow et celle d’Oxford et au Ministère de l’Environnement italien. Elle mène des recherches et a largement publié sur le droit international, le droit de la Mer et le droit environnemental. Elle a écrit Droit international et Protection des populations en Mer (OUP 2018) et édité Genre et droit de la Mer (Brill 2019). Elle fut conseiller auprès du Ministre italien des Affaires Etrangères, auprès d’autres états, d’OIG et d’ONG sur les questions de droit international, de droit de la Mer et de protection de l’environnement marin.

https://www.unimib.it/irini-papanicolopulu

www.linkedin.com/in/irini-papanicolopulu-15080833


Irini Papanicolupulu (Docteur, Université de Milan) est Professeur associée de Droit international à l’Université de Milan – Bicocca (Italie).  Elle a précédemment travaillé à l’Université de Glasgow et celle d’Oxford et au Ministère de l’Environnement italien. Elle mène des recherches et a largement publié sur le droit international, le droit de la Mer et le droit environnemental. Elle a écrit Droit international et Protection des populations en Mer (OUP 2018) et édité Genre et droit de la Mer (Brill 2019). Elle fut conseiller auprès du Ministre italien des Affaires Etrangères, auprès d’autres états, d’OIG et d’ONG sur les questions de droit international, de droit de la Mer et de protection de l’environnement marin.

https://www.unimib.it/irini-papanicolopulu

www.linkedin.com/in/irini-papanicolopulu-15080833

Peñuelas Josep
CREAF-CSIC-UAB-UB de Barcelone

Le Professeur Penuelas est le Directeur de l’Unité général écologique CREAF-CSIC-UAB-UB de Barcelone.  C’est un scientifique fréquemment cite en écologie/environnement, en sciences des plantes et des animaux, en sciences agraires, en géosciences et dans tous les domaines de la science de ISI – indicateurs scientifiques essentiels (H-Index est actuellement de 123 GS, i10 index: 627, >75.500 citations GS). Il est l’un des écologistes les plus respectés et influents en activité de nos jours; quiconque travaillant dans le domaine de l’écologie ne peut se permettre de ne pas s’engager dans ses travaux.


Le Professeur Penuelas est le Directeur de l’Unité général écologique CREAF-CSIC-UAB-UB de Barcelone.  C’est un scientifique fréquemment cite en écologie/environnement, en sciences des plantes et des animaux, en sciences agraires, en géosciences et dans tous les domaines de la science de ISI – indicateurs scientifiques essentiels (H-Index est actuellement de 123 GS, i10 index: 627, >75.500 citations GS). Il est l’un des écologistes les plus respectés et influents en activité de nos jours; quiconque travaillant dans le domaine de l’écologie ne peut se permettre de ne pas s’engager dans ses travaux.

Perennou Christian
Institut de recherche de la Tour du Valat (France)

Christian Perennou est un biologiste des zones humides, exerçant en tant que chargé de projet à la Tour du Valat, Institut de recherche pour la Conservation des zones humides méditerranéennes (www.tourduvalat.org). Son experience couvre le renforcement des capacités des gestionnaires de zones humides et des ONG de conservation, les plans de gestion pour les sites de zones humides et les espèces menasées, le développement d’observatoires ou de systèmes de surveillance des zones humides tels que LIFE – des bassins temporaires méditerranéens, des systèmes de surveillance transfrontaliers pour les lacs Prespa (Balkans), etc.


Christian Perennou est un biologiste des zones humides, exerçant en tant que chargé de projet à la Tour du Valat, Institut de recherche pour la Conservation des zones humides méditerranéennes (www.tourduvalat.org). Son experience couvre le renforcement des capacités des gestionnaires de zones humides et des ONG de conservation, les plans de gestion pour les sites de zones humides et les espèces menasées, le développement d’observatoires ou de systèmes de surveillance des zones humides tels que LIFE – des bassins temporaires méditerranéens, des systèmes de surveillance transfrontaliers pour les lacs Prespa (Balkans), etc.

Picard Nicolas
ECOFOR, Paris

Dr. Nicolas Picard était en charge du Sécrétariat du Comité des Questions sur la Forêt méditerranéenne – Silva Mediterranea au sein du département des forêts de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de 2015 à 2020. Il a plus de 20 ans d’expérience forestière en forêts tropicales humides (Guyane française, Afrique du Centre), en forêts tropicales sèches (Afrique de l’Ouest), en forêts méditerranéennes et en forêts tempérées. Il est actuellement le Directeur de ECOFOR à Paris.

http://www.fao.org/forestry/silva-mediterranea/fr/


Dr. Nicolas Picard était en charge du Sécrétariat du Comité des Questions sur la Forêt méditerranéenne – Silva Mediterranea au sein du département des forêts de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de 2015 à 2020. Il a plus de 20 ans d’expérience forestière en forêts tropicales humides (Guyane française, Afrique du Centre), en forêts tropicales sèches (Afrique de l’Ouest), en forêts méditerranéennes et en forêts tempérées. Il est actuellement le Directeur de ECOFOR à Paris.

http://www.fao.org/forestry/silva-mediterranea/fr/

Popoff Nadège
INRAE

Nadège Popoff est une scientifique et une naturaliste spécialisée en Biologie de la Conservation et en Restauration de l’Ecologie. Elle fait actuellement son doctorat à l’INRAE (https://www.inrae.fr/), un institut de recherche français transdisciplinaire. Nadège travaille sur la conservation et la restauration du Jonc nain (Typha minima H.), une plante pionnière en danger dans l’arc alpin. Précédemment, elle a travaillé en tant qu’ingénieure à la Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes (www.tourduvalat.org) sur plusieurs sujets – le réseau Ramsar, le réseau des zones protégées, le Recensement international des oiseaux d’eau, le projet SWOS – et a également réalisée des actions de surveillance de la biodiversité (oiseaux et amphibiens).


Nadège Popoff est une scientifique et une naturaliste spécialisée en Biologie de la Conservation et en Restauration de l’Ecologie. Elle fait actuellement son doctorat à l’INRAE (https://www.inrae.fr/), un institut de recherche français transdisciplinaire. Nadège travaille sur la conservation et la restauration du Jonc nain (Typha minima H.), une plante pionnière en danger dans l’arc alpin. Précédemment, elle a travaillé en tant qu’ingénieure à la Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes (www.tourduvalat.org) sur plusieurs sujets – le réseau Ramsar, le réseau des zones protégées, le Recensement international des oiseaux d’eau, le projet SWOS – et a également réalisée des actions de surveillance de la biodiversité (oiseaux et amphibiens).

POUFFARY Stéphane
Association ENERGIES 2050

Stéphane POUFFARY travaille dans le domaine de la coopération internationale depuis plus de 30 ans. Il est le Directeur Général et le Fondateur de l’Association ENERGIES 2050 qui rassemble des membres et des partenaires de plus de 70 nationalités. Il est spécialiste dans l’élaboration et la mise en place de stratégies, de programmes d’actions et de projets de développement bas carbone à fort potentiel d’innovation dans les domaines de l’atténuation, de l’adaptation et du renforcement de la résilience, de l’énergie, des villes et territoires durables en complément de programmes de renforcement de capacité.


Stéphane POUFFARY travaille dans le domaine de la coopération internationale depuis plus de 30 ans. Il est le Directeur Général et le Fondateur de l’Association ENERGIES 2050 qui rassemble des membres et des partenaires de plus de 70 nationalités. Il est spécialiste dans l’élaboration et la mise en place de stratégies, de programmes d’actions et de projets de développement bas carbone à fort potentiel d’innovation dans les domaines de l’atténuation, de l’adaptation et du renforcement de la résilience, de l’énergie, des villes et territoires durables en complément de programmes de renforcement de capacité.

Povh Škugor Daria
Centre d'activités régionales pour le Programme d'actions prioritaires (CAR/PAP)

Daria Povh Škugor est chargée de programme senior au CAR PAP, et gère les questions GIZC et adaptation au changement climatique depuis plus de 15 ans. Elle a coordonné la mise en œuvre des différentes activités régionales et nationales au sein des divers projets et programmes du CAR PAP. Dans son travail elle s’est engagée dans la création d’un environnement favorable à l’action et à la mise en œuvre. Elle fut membre du groupe consultatif préparant le cadre de travail pour l’adaptation au changement climatique régional des zones marines et côtières en Méditerranée pour le PNUE PAM.

www.paprac.org


Daria Povh Škugor est chargée de programme senior au CAR PAP, et gère les questions GIZC et adaptation au changement climatique depuis plus de 15 ans. Elle a coordonné la mise en œuvre des différentes activités régionales et nationales au sein des divers projets et programmes du CAR PAP. Dans son travail elle s’est engagée dans la création d’un environnement favorable à l’action et à la mise en œuvre. Elle fut membre du groupe consultatif préparant le cadre de travail pour l’adaptation au changement climatique régional des zones marines et côtières en Méditerranée pour le PNUE PAM.

www.paprac.org

Requier-Desjardins Mélanie
CIHEAM-IAMM de Montpellier

Mélanie Requier-Desjardins est économiste de l’environnement et des ressources naturelles ; actuellement administratrice scientifique au CIHEAM-IAMM de Montpellier où elle coordonne un master sur l’ingéniérie des politiques publiques et des projets de développement territoriaux, elle a longtemps travaillée sur les évaluations de la dégradation des terres et de la désertification en Afrique et dans la région méditerranéenne, ainsi que sur les modes de gouvernance des ressources naturelles.


Mélanie Requier-Desjardins est économiste de l’environnement et des ressources naturelles ; actuellement administratrice scientifique au CIHEAM-IAMM de Montpellier où elle coordonne un master sur l’ingéniérie des politiques publiques et des projets de développement territoriaux, elle a longtemps travaillée sur les évaluations de la dégradation des terres et de la désertification en Afrique et dans la région méditerranéenne, ainsi que sur les modes de gouvernance des ressources naturelles.

Romani Marie
MedPAN

Née et résidant à Marseille, France, Marie Romani a un diplôme d’ingénieur du génie maritime de l’Ecole d’Ingénieur Sea-Tech en France et un diplôme de master spécialisé en gestion de l’eau de l’ENGREF. Elle a travaillé de 2004 à 2006 pour le WWF France. DE 2006 à 2009 elle a été la coordinatrice du réseau des lagons côtiers en Languedoc-Roussillon (France) pour le CEN-LR en collaboration avec la Tour du Valat. Depuis 2009, elle est la Secrétaire Exécutive de MedPAN, le réseau des zones marines protégées en Méditerranée.

MedPAN website http://medpan.org/fr/test-page-business/

The Forum of Marine Protected Areas in the Mediterranean website http://medmpaforum.org/en

MAPAMED database http://mapamed.org


Née et résidant à Marseille, France, Marie Romani a un diplôme d’ingénieur du génie maritime de l’Ecole d’Ingénieur Sea-Tech en France et un diplôme de master spécialisé en gestion de l’eau de l’ENGREF. Elle a travaillé de 2004 à 2006 pour le WWF France. DE 2006 à 2009 elle a été la coordinatrice du réseau des lagons côtiers en Languedoc-Roussillon (France) pour le CEN-LR en collaboration avec la Tour du Valat. Depuis 2009, elle est la Secrétaire Exécutive de MedPAN, le réseau des zones marines protégées en Méditerranée.

MedPAN website http://medpan.org/fr/test-page-business/

The Forum of Marine Protected Areas in the Mediterranean website http://medmpaforum.org/en

MAPAMED database http://mapamed.org

Roson Roberto
Ca’Foscari University de Venise

Diplômé à Venise, Roberto Roson a obtenu un doctorat en économie de l’université d’Umeå (Suède). Il fut également professeur invité à la Free University d’Amsterdam, à l’Université de Warwick, à la S. Francisco Xavier U. (Sucre, Bolivie), la San Simon U. (Cochabamba, Bolivie), à l’Université de Barcelone, ainsi qu’à la Banque Mondiale (Washington) et à l’institut des économies en développement –JETRO (Chiba – JAPON); Il est actuellement Professeur associé à la Ca’Foscari University de Venise, où il enseigne l’organisation industrielle et la macroéconomie. Roson est qualifié nationalement pour une promotion en tant que professeur titulaire en économie appliquée et en politique économique, et est affilié avec le centre de recherche GREEN de l’Université Bocconi de Milan, ainsi que le département d’économie de la Loyola Andalusia University, où il coordonne le groupe de recherche « macroéconomie appliquée et computationnelle ». Il est l’auteur de plusieurs articles publiés dans des livres et des journaux scientifiques internationaux, et le coordinateur de plusieurs projets de recherche appliquée, y compris le projet européen FP7 WASSERMed. Il fut consultant pour plusieurs organisations, qui incluent : la Commission Européenne (JRC), la Banque Mondiale, les Nations Unies et la FAO. Roson est directeur scientifique du « CF Applied Economics » Research Centre. Ses intérêts de recherche traitent de l’économie environnementale, de modèles calculables pour la modélisation de politique économique et l’organisation industrielle de l’industrie de services.


Diplômé à Venise, Roberto Roson a obtenu un doctorat en économie de l’université d’Umeå (Suède). Il fut également professeur invité à la Free University d’Amsterdam, à l’Université de Warwick, à la S. Francisco Xavier U. (Sucre, Bolivie), la San Simon U. (Cochabamba, Bolivie), à l’Université de Barcelone, ainsi qu’à la Banque Mondiale (Washington) et à l’institut des économies en développement –JETRO (Chiba – JAPON); Il est actuellement Professeur associé à la Ca’Foscari University de Venise, où il enseigne l’organisation industrielle et la macroéconomie. Roson est qualifié nationalement pour une promotion en tant que professeur titulaire en économie appliquée et en politique économique, et est affilié avec le centre de recherche GREEN de l’Université Bocconi de Milan, ainsi que le département d’économie de la Loyola Andalusia University, où il coordonne le groupe de recherche « macroéconomie appliquée et computationnelle ». Il est l’auteur de plusieurs articles publiés dans des livres et des journaux scientifiques internationaux, et le coordinateur de plusieurs projets de recherche appliquée, y compris le projet européen FP7 WASSERMed. Il fut consultant pour plusieurs organisations, qui incluent : la Commission Européenne (JRC), la Banque Mondiale, les Nations Unies et la FAO. Roson est directeur scientifique du « CF Applied Economics » Research Centre. Ses intérêts de recherche traitent de l’économie environnementale, de modèles calculables pour la modélisation de politique économique et l’organisation industrielle de l’industrie de services.

Rubio José Luis
World Association of Soil and Water Conservation - WASWAC

Dr. José Luis Rubio fut le fondateur et premier directeur du CIDE, le centre de recherches sur la désertification, de Valence (Espagne). Il a 40 années d’expérience dans l’étude des sols, leur dégradation et leur protection, avec de nombreuses contributions dans la littérature scientifique. Il fut un pionnier dans de nombreux aspects relatifs à la lutte contre la désertification, la sécurité environnementale et les conséquences socioéconomiques de la dégradation des terres. Il a fait des contributions importantes dans les aspects institutionnels, en responsabilité de conseil et pour influencer l’opinion publique. Il fut un acteur important et un leader dans la promotion de la préservation des sols à travers le monde.

http://www.waswac.org/waswac/index.htm (World Association of Soil and Water Conservation-WASWAC)

http://www.soilconservation.eu (European Society for Soil Conservation-ESSC)


Dr. José Luis Rubio fut le fondateur et premier directeur du CIDE, le centre de recherches sur la désertification, de Valence (Espagne). Il a 40 années d’expérience dans l’étude des sols, leur dégradation et leur protection, avec de nombreuses contributions dans la littérature scientifique. Il fut un pionnier dans de nombreux aspects relatifs à la lutte contre la désertification, la sécurité environnementale et les conséquences socioéconomiques de la dégradation des terres. Il a fait des contributions importantes dans les aspects institutionnels, en responsabilité de conseil et pour influencer l’opinion publique. Il fut un acteur important et un leader dans la promotion de la préservation des sols à travers le monde.

http://www.waswac.org/waswac/index.htm (World Association of Soil and Water Conservation-WASWAC)

http://www.soilconservation.eu (European Society for Soil Conservation-ESSC)

Sánchez Espinosa Antonio
Centre Thématique Européen – Université de Malaga (ETC-UMA)

Antonio a développé sa carrière en se concentrant sur le SIG et les outils de télédétection, en particulier pour générer des cartes illustrant les problèmes environnementaux de toutes sortes. Son domaine principal de travail cocnerne les données maritimes pour l’analyse des pressions et l’étude des aires marines protégées. Sur le thème de la terre, il a travaillé dans plusieurs projets sur les forêts, les zones humides et les plans d’eau. Antonio travaille également en tant que photographe, infographiste et concepteur de sites internet indépendant. L’expérience dans ce domaine est mise en pratique à ETC-UMA, par la production de matériel de diffusion aussi bien pour les experts que pour le grand public.

http://www.etc.uma.es/antonio-sanchez/


Antonio a développé sa carrière en se concentrant sur le SIG et les outils de télédétection, en particulier pour générer des cartes illustrant les problèmes environnementaux de toutes sortes. Son domaine principal de travail cocnerne les données maritimes pour l’analyse des pressions et l’étude des aires marines protégées. Sur le thème de la terre, il a travaillé dans plusieurs projets sur les forêts, les zones humides et les plans d’eau. Antonio travaille également en tant que photographe, infographiste et concepteur de sites internet indépendant. L’expérience dans ce domaine est mise en pratique à ETC-UMA, par la production de matériel de diffusion aussi bien pour les experts que pour le grand public.

http://www.etc.uma.es/antonio-sanchez/

Satta Alessio
Collège Impérial de Londres

Ingénieur environnemental spécialisé dans la gestion des eaux souterraines au Collège Impérial de Londres et avec un diplôme d’études supérieures en gestion de génie environnemental. Alessio a un doctorat européen en science et gestion du changement climatique de l’Université Ca’Foscari de Venise. Mes intérêts de recherches sont liés au changement environnemental dans les zones côtières axé sur des processus induits par la nature et les homes et les implications pour la gestion côtière. En particulier les implications de changements littoraux (aux échelles pertinentes pour la gestion côtière) sur l’érosion d’inondations côtières et les risques d’intrusion saline, risques et vulnérabilité.

Actuellement, je suis président de la Fondation Mer Méditerranée et Littoraux méditerranéens, une organisation à but non lucratif ayant pour but la protection des écosystèmes marins et côtiers des impacts du climat et des plastiques marins avec des actions de préservations directes et au travers de l’innovation bleue. www.medseafoundation.org

Depuis février 2019, je coordonne MedWet, l’initiative des zones humides méditerranéennes réunissant 27 pays méditerranéens et péri-méditerranéens qui sont Parties à la Convention Ramsar sur les zones humides. www.medwet.org


Ingénieur environnemental spécialisé dans la gestion des eaux souterraines au Collège Impérial de Londres et avec un diplôme d’études supérieures en gestion de génie environnemental. Alessio a un doctorat européen en science et gestion du changement climatique de l’Université Ca’Foscari de Venise. Mes intérêts de recherches sont liés au changement environnemental dans les zones côtières axé sur des processus induits par la nature et les homes et les implications pour la gestion côtière. En particulier les implications de changements littoraux (aux échelles pertinentes pour la gestion côtière) sur l’érosion d’inondations côtières et les risques d’intrusion saline, risques et vulnérabilité.

Actuellement, je suis président de la Fondation Mer Méditerranée et Littoraux méditerranéens, une organisation à but non lucratif ayant pour but la protection des écosystèmes marins et côtiers des impacts du climat et des plastiques marins avec des actions de préservations directes et au travers de l’innovation bleue. www.medseafoundation.org

Depuis février 2019, je coordonne MedWet, l’initiative des zones humides méditerranéennes réunissant 27 pays méditerranéens et péri-méditerranéens qui sont Parties à la Convention Ramsar sur les zones humides. www.medwet.org

Schröder Christoph
Centre Thématique Européen – Université de Malaga (ETC-UMA)

Christoph Schröder est un expert en données environnementales et chef de projet au Centre Thématique Européen de l’Université de Malaga. Il a une grande expertise dans l’analyse des moteurs et pressions, en particulier en lien avec les activités du tourisme, sur les écosystèmes côtiers et marins en Méditerranée, intégrant un large éventail de sources de données et utilisant des outils d’analyses géo-spatiales. Il a contribué à une série d’évaluations sur ce sujet au niveau européen et méditerranéen.


Christoph Schröder est un expert en données environnementales et chef de projet au Centre Thématique Européen de l’Université de Malaga. Il a une grande expertise dans l’analyse des moteurs et pressions, en particulier en lien avec les activités du tourisme, sur les écosystèmes côtiers et marins en Méditerranée, intégrant un large éventail de sources de données et utilisant des outils d’analyses géo-spatiales. Il a contribué à une série d’évaluations sur ce sujet au niveau européen et méditerranéen.

Snoussi Maria
Université Mohammed V de Rabat, Maroc

Maria Snoussi est professeur à l’Université Mohammed V de Rabat, au Maroc, et à la tête du groupe de recherche « environnement côtier et changement climatique » à la Faculté des Sciences. Elle est actuellement présidente du Conseil scientifique de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) ; membre du comité de pilotage  du réseau d’experts méditerranéens sur le changement et l’environnement climatique (MedECC) et a contribué en tant que CLA au rapport MAR1. Le Professeur Snoussi est également présidente du groupe d’experts MedWet sur les zones humides méditerranéennes et le changement climatique, et membre du groupe des ahuts fonctionnaires BlueMed.


Maria Snoussi est professeur à l’Université Mohammed V de Rabat, au Maroc, et à la tête du groupe de recherche « environnement côtier et changement climatique » à la Faculté des Sciences. Elle est actuellement présidente du Conseil scientifique de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) ; membre du comité de pilotage  du réseau d’experts méditerranéens sur le changement et l’environnement climatique (MedECC) et a contribué en tant que CLA au rapport MAR1. Le Professeur Snoussi est également présidente du groupe d’experts MedWet sur les zones humides méditerranéennes et le changement climatique, et membre du groupe des ahuts fonctionnaires BlueMed.

Tabet Youmna
UNESCO

Youmna Tabet est chargée de projet associée à l’Unité des Etats Arabes du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, où son domaine d’activité principal concerne la sauvegarde du Patrimoine Mondial pendant les conflits ainsi que les défis de reconstruction et de rétablissement après-conflit. Elle est impliquée notamment dans la préservation et la revitalisation de la Casbah d’Alger (Algérie). Elle a travaillé en tant qu’architecte au Liban et en France avant de se spécialiser dans la préservation et la protection du patrimoine en rejoignant l’UNESCO en 2008.


Youmna Tabet est chargée de projet associée à l’Unité des Etats Arabes du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, où son domaine d’activité principal concerne la sauvegarde du Patrimoine Mondial pendant les conflits ainsi que les défis de reconstruction et de rétablissement après-conflit. Elle est impliquée notamment dans la préservation et la revitalisation de la Casbah d’Alger (Algérie). Elle a travaillé en tant qu’architecte au Liban et en France avant de se spécialiser dans la préservation et la protection du patrimoine en rejoignant l’UNESCO en 2008.

Tode Lina
Plan Bleu

Chargée de programme au Plan Bleu et économiste environnementale de formation, Lina Tode a travaillé sur l’environnement et le développement en Méditerranée depuis près de 10 ans. Au sein du Plan Bleu, Lina a mené plusieurs analyses socio-économiques en lien avec les activités maritime et a supervisé des projets et des programmes importants. Depuis 2017, Lina a piloté l’ensemble du processus d’élaboration du Rapport sur l’Etat de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED), pour lequel elle a également produit beaucoup de contributions écrites.


Chargée de programme au Plan Bleu et économiste environnementale de formation, Lina Tode a travaillé sur l’environnement et le développement en Méditerranée depuis près de 10 ans. Au sein du Plan Bleu, Lina a mené plusieurs analyses socio-économiques en lien avec les activités maritime et a supervisé des projets et des programmes importants. Depuis 2017, Lina a piloté l’ensemble du processus d’élaboration du Rapport sur l’Etat de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED), pour lequel elle a également produit beaucoup de contributions écrites.

Tsakas Constantin
FEMISE, France

Dr. Constantin Tsakas est le secrétaire général du réseau de think-tank FEMISE (France). Il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université d’Aix-Marseille. Ses principaux intérêts de recherche comprennent l’entrepreneuriat social, les ODD, l’innovation, les questions climatiques, l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Il est co-auteur de nombreux rapports sur les économies du sud de la Méditerranée et a contribué à des publications d’organisations internationales telles que la Banque européenne d’investissement et la Banque africaine de développement.

Dr. Tsakas est aussi Maitre de Conférences SciencesPo au campus méditerranéen de Menton.

www.femise.org

https://www.linkedin.com/in/scienceforpolicy/


Dr. Constantin Tsakas est le secrétaire général du réseau de think-tank FEMISE (France). Il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université d’Aix-Marseille. Ses principaux intérêts de recherche comprennent l’entrepreneuriat social, les ODD, l’innovation, les questions climatiques, l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Il est co-auteur de nombreux rapports sur les économies du sud de la Méditerranée et a contribué à des publications d’organisations internationales telles que la Banque européenne d’investissement et la Banque africaine de développement.

Dr. Tsakas est aussi Maitre de Conférences SciencesPo au campus méditerranéen de Menton.

www.femise.org

https://www.linkedin.com/in/scienceforpolicy/

Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée
Facebook0Tweet0