logo-onu-230x50

Énergies Marines Renouvelables en Méditerranée 

Les énergies marines renouvelables regroupent toutes les technologies qui permettent de produire de l’électricité à partir de différentes forces ou ressources du milieu marin : le vent du large, la houle, les courants, les marées, le gradient de température et le gradient de salinité.

L’exploitation du potentiel des énergies marines renouvelables (EMR) en Méditerranée est cruciale pour contribuer aux efforts mondiaux et européens en faveur de la décarbonation, dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations unies (c’est-à-dire l’ODD7 Énergie propre et abordable et l’ODD13 Action pour le climat) ainsi que du Pacte Vert européen. Le développement des énergies renouvelables est également essentiel pour atteindre l’objectif 4 – Faire face au changement climatique en tant que question prioritaire pour la Méditerranée – et l’objectif 5 – Transition vers une économie verte et bleue – de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable. Les EMR représentent une opportunité de croissance économique pour la région, peuvent renforcer la sécurité de son approvisionnement énergétique et stimuler la compétitivité grâce à l’innovation technologique. Le développement continu des technologies EMR augmentera également l’efficacité de la production d’énergie.

Il existe un potentiel énorme mais inexploité pour une nouvelle augmentation des sources d’énergie renouvelables (éolienne et solaire), en particulier dans les pays du sud de la Méditerranée, qui pourrait contribuer à répondre à la demande croissante d’énergie/électricité à moindre coût, à assurer un secteur énergétique plus propre et à réduire la dépendance énergétique. 

Plusieurs raisons (environnementales, technologiques et sociales) peuvent expliquer le retard de la mise en œuvre des énergies marines renouvelables dans la région méditerranéenne et le manque de développement commercial par rapport à d’autres zones maritimes telles que l’Atlantique ou la mer du Nord. La mer Méditerranée présente des conditions naturelles spécifiques avec des vents, des marées et des courants plus faibles ainsi que des profondeurs plus importantes. 

Cependant, de nombreux endroits du bassin méditerranéen présentent un potentiel considérable, en particulier pour l’exploitation éolienne en mer et, dans une moindre mesure, pour le développement de l’exploitation des vagues et des marées/courants.

Figure 1 : Potentiel annuel moyen d’énergie éolienne (Source : MAESTRALE WebGIS, maestrale-webgis.unisi.it)

Les activités du Plan Bleu : Etat actuel du développement des EMR en Méditerranée et  de leurs impacts potentiels sur l’environnement marin

Dans le cadre du projet Interreg Med Communauté Croissance Bleue (2019-2022) et du projet Communauté méditerranéenne pour la protection de la biodiversité (2019-2022), le Plan Bleu a mené des activités de capitalisation pour soutenir des projets modulaires/intégrés portant respectivement sur la Croissance Bleue et la Protection de la Biodiversité, en créant et en assurant des synergies, le partage des connaissances, le transfert et la capitalisation. A cette fin, le Plan Bleu a produit en juillet 2022 un rapport intitulé « Vers un développement durable des énergies marines renouvelables en Méditerranée » et une fiche technique (en 2021) intitulée « Using Ecological Sensitivity to guide Marine Renewable Energy Potentials in the Mediterranean region« .

Le rapport vise à aider les décideurs politiques à favoriser le développement des énergies bleues en Méditerranée en présentant : 

  • un état des lieux sur la production et l’utilisation des énergies marines renouvelables (énergie éolienne, énergie marémotrice, etc.) et les opportunités de croissance dans la région méditerranéenne.
  • une collection de meilleures technologies disponibles sur les énergies marines renouvelables partagées (y compris les conditions de transférabilité) ;
  • quelques bonnes pratiques facilitant la cohabitation de différents types d’usages (ex : OWF avec tourisme, aquaculture ou pêche)
  • les leviers et recommandations pour favoriser le développement des EMR en Méditerranée.

En savoir plus sur ce thème

Chiffre clefs

  • L’objectif de l’UE pour 2030 est que 32% de l’électricité soit produite à partir de sources renouvelables (Directive 2018/2001).
  • En termes d’adoption et de développement, les deux EMR les plus avancées en Méditerranée sont l’énergie éolienne offshore (OWE) et l’énergie marémotrice
  • On estime que les PSEM ont un potentiel technique éolien de 21 967 TWh/an, soit 34 fois plus que les pays du nord de la Méditerranée
  • En avril 2022, le premier parc éolien offshore en Méditerranée – le projet Beleolico – a été inauguré au large de l’Italie
  • Trois projets pilotes de fermes offshore flottantes ont été approuvés et devraient être construits en France avant 2023 dans le Golfe du Lion
  • Les principaux impacts des parcs éoliens flottants sur les écosystèmes marins et la biodiversité sont les collisions avec les oiseaux, les nuisances sonores, les blessures infligées aux mammifères marins et la dégradation des habitats marins

Contact

Dr Céline Dubreuil, Directrice des Programmes

Publications

No items found

Évènements

No items found

Actualités

No items found