WaterLANDS : Caractériser une gouvernance et une politique favorables

Cette étude, menée par le Plan Bleu, analyse l’importance des modèles de gouvernance dans la restauration des zones humides dans le but d’aider les parties prenantes à développer des collaborations pour améliorer la restauration des zones humides.

Dans le contexte des interactions entre l’homme et la nature, la bonne gouvernance devrait impliquer des discussions informées entre les communautés locales, les parties prenantes et les décideurs pour décider de l’avenir d’une zone et de son paysage, de sa biodiversité, de ses stocks de carbone, de ses services écosystémiques et de ses ressources. Il est également important de déterminer qui prendra la décision finale dans la chaîne de gouvernance et que tous les acteurs en soient conscients.

Quatre modèles de gouvernance (polycentrique, monocentrique, communautaire et en réseau) sont décrits sur la base de l’analyse des expériences des sites de la connaissance et d’une revue de la littérature.

D3.1 propose un cadre théorique de gouvernance composé de trois piliers, basé sur une analyse documentaire, des entretiens avec les sites de connaissance WaterLANDS et différents cadres conceptuels de gouvernance.

Le Cadre théorique de gouvernance est un outil polyvalent contenant 25 recommandations, 50 actions possibles et 20 exemples de bonnes pratiques provenant des Sites de connaissance.

Il identifie les conditions et les mesures de gouvernance nécessaires à la réussite de la restauration des zones humides et fournit des recommandations applicables à un large éventail d’utilisateurs et de contextes, organisées selon les trois piliers du Cadre théorique de gouvernance.

Le cadre théorique de gouvernance est conçu comme un « menu » flexible qui permet de s’adapter à différents contextes.

Qui est concerné par cette publication ? 

  • Des responsables politiques ou décideurs qui souhaitent être guidés dans l’élaboration de politiques environnementales liées à la restauration des zones humides.
  • Des gestionnaires de l’environnement, des responsables du suivi ou des praticiens de la restauration qui souhaitent des actions et des recommandations concrètes pour améliorer la gouvernance d’un projet de restauration de zones humides.
  • Des membres d’une communauté locale qui souhaitent mieux comprendre les structures de gouvernance et son rôle dans le processus.

En savoir plus sur WaterLANDS

Autres publications récentes

21/02/24

Opportunités et risques des activités de dessalement en Méditerranée face au défi du changement climatique et des besoins en eau de plus en plus marqués

Le bassin méditerranéen est un hotspot du changement climatique, dont les effets sur la disponibilité de la ressource en eau, déjà très inégale en fonction

Lire la suite
20/02/24

Proposition d’un cadre conceptuel pour l’observation côtière en Méditerranée

Le cadre conceptuel régional propose des directives sur la façon d’encadrer l’identification des fournisseurs de données pour suivre et mesurer le statut et l’évolution des

Lire la suite
12/02/24

Tour d’horizon de l’énergie éolienne offshore en Méditerranée

Les énergies renouvelables offshore présentent de nombreux avantages par rapport aux sources d’énergie non renouvelables et aux projets d’énergie renouvelable terrestre. Par rapport aux énergies

Lire la suite
Plan Bleu