logo-onu-230x50

Vers un indice des risques côtiers en Méditerranée

La région méditerranéenne est un « point chaud » du changement climatique. Pour étudier le rôle des facteurs climatiques et non climatiques sur les zones côtières, il est essentiel de comprendre les risques sous-jacents et d’identifier les mesures d’intervention appropriées. La méthodologie de l’indice multi-échelle des risques côtiers proposée permet une détection scientifiquement fiable des « point chaud » côtiers.

La région méditerranéenne est un « point chaud » du changement climatique. Pour étudier le rôle des facteurs climatiques et non climatiques sur les zones côtières, il est essentiel de comprendre les risques sous-jacents et d’identifier les mesures d’intervention appropriées. Les incertitudes scientifiques existantes exigent une certaine flexibilité lors de la planification pour l’adaptation aux changements qu’ils soient induits par le climat ou non. L’élaboration d’une méthode pour évaluer les vulnérabilités actuelles et futures et les risques de catastrophes touchant les côtes reste complexe pour les chercheurs et les décideurs. Un indice multi-échelle des risques côtiers présente alors plusieurs avantages qui rendent cette méthodologie particulièrement adaptée pour aider à la prise de décisions malgré des ressources faibles et des données locales limitées, ainsi que des informations incertaines concernant l’avenir. Cet indice apporte des informations complémentaires aux services climatiques.

Ecouter l’interview d’Antoine Lafitte et Alessio Satta

Télécharger le rapport complet

 

Documents

Download Download

Autres publications récentes

14/12/21

Note#42 : Transport maritime en Méditerranée, statut et enjeux

Le transport maritime est l’épine dorsale du commerce et du développement économique (80 % des marchandises sont acheminées par le transport maritime. Le volume du

Lire la suite
29/11/21

NOTE #41 : Cartographie de la construction de l’information environnementale

Le Plan Bleu et le laboratoire d’idées LittOcean ont étudié en détail l’organisation du système d’observation environnementale pour trois pays : la Tunisie, Israël et

Lire la suite
28/09/21

Rapports Techniques : Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) des stratégies nationales de développement durable

Le Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) a été décidé par les parties contractantes à la Convention de Barcelone sur la protection du milieu

Lire la suite
Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée