Rapport SIMPEER : Mécanisme simplifié d’examen par les pairs des stratégies de développement durable des pays méditerranéens

Basé sur un principe volontaire de participation à parts égales, le Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) vise à engager un dialogue entre pays méditerranéens pour un processus d’amélioration et d’apprentissage mutuels sur les Stratégies nationales pour le développement durable (SNDD). Le SIMPEER a été décidé par les Parties contractantes à la Convention de Barcelone pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée lors de leur 19ème Réunion ordinaire (Athènes, Grèce, février 2016) comme un cadre d’apprentissage mutuel et d’amélioration à partir des expériences passées et d’autres approches nationales sur le développement durable. Ce mécanisme d’examen par les pairs cherche à établir, à partir d’une méthodologie convenue, l’échange d’expériences, de politiques et de bonnes pratiques sur la mise en œuvre du développement durable à l’échelle nationale, plutôt que de créer un cadre de contrôle entre les pays examinateurs et les pays examinés. Il contribue également à la mise en œuvre et au suivi de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable 2016-2015 (SMDD 2016-2025).

Le Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) est un outil d’échange d’expériences, de politiques et de bonnes pratiques sur la mise en oeuvre du développement durable à l’échelle nationale entre pays Parties à la Convention de Barcelone, c’est-à-dire les 21 pays riverains de la mer Méditerranée. Conçue à partir de l’analyse des mécanismes d’examen par les pairs existants, le SIMPEER se veut simple, efficace et efficient :
• Simple, parce qu’il s’appuie sur une équipe projet de deux à trois personnes qui joue un rôle de facilitateur, en analysant les documents stratégiques des pays participants, élaborant les versions initiales des rapports nationaux et appuyant les échanges entre les pays pairs ;
• Efficace, parce que les pays s’engagent, sur la base d’une méthodologie approuvée en début d’exercice, à être autant examinateurs qu’examinés, à collecter les informations nécessaires à l’analyse des Stratégies nationales de développement durable (SNDD) et à mobiliser les parties prenantes pour consultation et concertation au cours des missions dans les pays ;
• Efficient, de par les bénéfices qui en découlent pour les pays au regard des moyens mis en oeuvre et des délais de réalisation.

Il représente un outil important pour permettre aux Stratégies nationales pour le développement durable d’être examinées et mises en perspective avec la SMDD 2016-2025, prise comme cadre de référence et en tant que contribution aux orientations mondiales de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODD). Le SIMPEER constitue une incitation et une opportunité pour collecter et synthétiser tous les travaux stratégiques réalisés par un pays, non seulement dans le cadre de l’Agenda 2030 et ses ODD, mais aussi d’autres conventions et accords thématiques (par exemple sur le climat, la biodiversité, la désertification, la pollution, etc.).

Autres publications récentes

21/02/24

Opportunités et risques des activités de dessalement en Méditerranée face au défi du changement climatique et des besoins en eau de plus en plus marqués

Le bassin méditerranéen est un hotspot du changement climatique, dont les effets sur la disponibilité de la ressource en eau, déjà très inégale en fonction

Lire la suite
20/02/24

Proposition d’un cadre conceptuel pour l’observation côtière en Méditerranée

Le cadre conceptuel régional propose des directives sur la façon d’encadrer l’identification des fournisseurs de données pour suivre et mesurer le statut et l’évolution des

Lire la suite
12/02/24

Tour d’horizon de l’énergie éolienne offshore en Méditerranée

Les énergies renouvelables offshore présentent de nombreux avantages par rapport aux sources d’énergie non renouvelables et aux projets d’énergie renouvelable terrestre. Par rapport aux énergies

Lire la suite
Plan Bleu