logo-onu-230x50

L’apport économique des zones humides méditerranéennes dans la régulation du climat

En un siècle, la moitié des zones humides méditerranéennes ont disparu. Elles ne représentent plus que 18 millions d’hectares (Observatoire des Zones Humides Méditerranéennes, 2012). Pourtant, les zones humides comptent parmi les écosystèmes à la fois les plus riches de la planète et les plus menacés. Elles assurent de nombreux services écologiques (ou services écosystémiques) contribuant au bien-être humain (Pearce, et al., 1994) : services de régulation (e.g. épuration de l’eau, régulation des crues), services d’approvisionnement en ressources (e.g. pêche, irrigation, matières premières) et services culturels (e.g. récréatifs, éducatifs).

Documents

Download Download

Autres publications récentes

14/12/21

Note#42 : Transport maritime en Méditerranée, statut et enjeux

Le transport maritime est l’épine dorsale du commerce et du développement économique (80 % des marchandises sont acheminées par le transport maritime. Le volume du

Lire la suite
29/11/21

NOTE #41 : Cartographie de la construction de l’information environnementale

Le Plan Bleu et le laboratoire d’idées LittOcean ont étudié en détail l’organisation du système d’observation environnementale pour trois pays : la Tunisie, Israël et

Lire la suite
28/09/21

Rapports Techniques : Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) des stratégies nationales de développement durable

Le Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) a été décidé par les parties contractantes à la Convention de Barcelone sur la protection du milieu

Lire la suite
Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée