logo-onu-230x50

L’apport économique des zones humides méditerranéennes dans la régulation du climat

En un siècle, la moitié des zones humides méditerranéennes ont disparu. Elles ne représentent plus que 18 millions d’hectares (Observatoire des Zones Humides Méditerranéennes, 2012). Pourtant, les zones humides comptent parmi les écosystèmes à la fois les plus riches de la planète et les plus menacés. Elles assurent de nombreux services écologiques (ou services écosystémiques) contribuant au bien-être humain (Pearce, et al., 1994) : services de régulation (e.g. épuration de l’eau, régulation des crues), services d’approvisionnement en ressources (e.g. pêche, irrigation, matières premières) et services culturels (e.g. récréatifs, éducatifs).

Documents

Download Download

Autres publications récentes

06/07/22

Rapport d’activités 2021

Malgré la crise écologique que subit le monde et plus particulièrement la Méditerranée, le chemin parcouru par le Plan Bleu en 2021 est émaillé de

Lire la suite
01/07/22

Plaidoyer sur la valeur des services écosystémiques des zones humides

Le Plan Bleu a contribué et coordonné le document de plaidoyer : « Le besoin urgent de protéger et de conserver les zones humides pour l’avenir

Lire la suite
17/06/22

Une économie bleue circulaire pour la Méditerranée : pratiques actuelles et opportunités

La Communauté de la Croissance Bleue, dont le Plan Bleu est partenaire et le programme SwitchMed annoncent la publication officielle du rapport « Une économie bleue

Lire la suite