logo-onu-230x50

Quatre nouvelles vues publiées dans MapX

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

Le Plan Bleu, riche de ses missions d’expertise scientifique et d’Observatoire de l’environnement et du développement, met à disposition des décideurs, des gestionnaires, des scientifiques et du public des données, indicateurs et analyses permettant d’alimenter la réflexion sur les enjeux environnementaux. Afin de soutenir au mieux le processus décisionnel des pouvoirs publics, divers outils ont été mis en place pour illustrer les grandes tendances des relations entre l’environnement, le développement et, parmi d’autres, le changement climatique, dont l’application cartographique MapX de la World Environment Situation Room (WESR) gérée par le PNUE. 

Outil développé par le PNUE/GRID de Genève, MapX est une infrastructure numérique permettant de partager de manière intéractive des données géospatiales illustrant l’évolution de l’état de l’environnement dans le temps en fonction de plusieurs critères. Les données sont consultables sous forme de  “vues”. 

Le Plan Bleu publie régulièrement des vues thématiques. Ce travail est coordonné en interne au Plan Bleu par M. Antoine Lafitte, Responsable de l’Observatoire. Quatre nouvelles vues ont été publiées en octobre 2022, enrichissant la catégorie “Coastal and Marine Risks”. Ces vues présentent respectivement le risque d’érosion et le risque d’inondation d’ici à 2100 des Sites classés Patrimoine Mondial de l’UNESCO, selon deux grands scénarios tels que définis par l’UNFCCC, 2.6 et 8.5. Cette information est issue d’un récent travail publié dans National Geographic. Ces scénarios regroupent des grandes tendances, représentatives des travaux des experts sur l’évolution de l’état de l’environnement en fonction des activités humaines.

Les grandes conclusions de cette étude montrent que le scénario 2.6 est le moins alarmiste (réchauffement climatique faible), tandis que le scénario 8.5 présente quant à lui un avenir plus sombre (réchauffement climatique élevé) quant aux impacts induits par les phénomènes climatiques extrêmes plus intenses et fréquents. 

Quatre combinaisons peuvent donc être trouvées à présent dans MapX : 

  • le risque d’érosion des Sites du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le scénario 2.6
  • le risque d’érosion des Sites du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le scénario 8.5
  • le risque d’inondation des Sites du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le scénario 2.6
  • le risque d’inondation des Sites du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le scénario 8.5.

 

 

 

L’application MapX a été conçue pour offrir aux utilisateurs de nombreuses fonctionnalités pour interagir avec les données (disponibles sous forme de cartes, de graphiques, de curseurs temporels) dans un format simple et accessible par le plus grand nombre.