logo-onu-230x50

MBPC a organisé son événement final « The Mediterranean leading the way : A cooperative framework to strengthen area-based nature conservation actions

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

La Communauté Interreg pour la protection de la biodiversité en Méditerranée (MBPC) a organisé son événement final interactif sur trois jours intitulé : « The Mediterranean leading the way : A cooperative framework to strengthen area-based nature conservation actions” afin de partager les résultats de plusieurs années de travail, y compris les outils, les expériences, les leçons apprises et les meilleures pratiques de la communauté qui contribueront aux objectifs de la conservation de la biodiversité régionale et des agendas climatiques. 

L’ordre du jour comprenait une mise en réseau interactive et des actes officiels impliquant des gestionnaires de la biodiversité, des planificateurs territoriaux, des décideurs et des chercheurs, ainsi que des représentants d’organisations sectorielles liées à la biodiversité et au climat, à l’échelle locale et régionale, et toutes les personnes et organisations intéressées par la protection de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles dans la région méditerranéenne.

L’objectif de cet événement final, comptant sur les décideurs et les acteurs régionaux comme public cible, était d’aborder les besoins politiques liés à la biodiversité afin de traiter efficacement la gestion liée à la biodiversité et d’induire un changement transformateur par le biais d’une présentation détaillée des outils, des solutions et des expériences efficaces testés sur le terrain.

La MBPC a publié le document politique : Vers une Méditerranée positive pour la nature : Accélérer la transition pour la conservation, la restauration et l’utilisation rationnelle de la biodiversité en Méditerranée et son policy brief pour encourager un changement radical et inverser la perte catastrophique de biodiversité et les impacts du changement climatique dont nous sommes actuellement témoins en Méditerranée. 

La MBPC a également présenté le catalogue des meilleures pratiques de restauration des écosystèmes pour la Méditerranée lors d’une session interactive. Ce catalogue vise à répondre au besoin urgent d’identifier et de diffuser des solutions fondées sur la nature, de fournir des meilleures pratiques transférables en vue d’actions plus larges de restauration des écosystèmes au cours de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes (ONU/FAO) et contribue au niveau régional à l’effort mené par le groupe de travail sur les meilleures pratiques dirigé par la FAO.

Environ 90 participants en personne et 50 participants en ligne ont participé à ces trois jours. De nombreuses sessions ont eu lieu, allant de la mise en évidence de l’importance des solutions fondées sur la nature comme réponse à la crise de la biodiversité et du climat dans la région méditerranéenne, de l’équilibre entre les activités sectorielles et l’intégrité des écosystèmes, des meilleures pratiques dans la transposition à plus grande échelle des mesures de restauration de la nature telles que le réensauvagement, la restauration des zones artificielles ou l’élimination de la pollution pour permettre à la nature de se rétablir en Méditerranée, à la révision des politiques marines et maritimes de l’UE concernant les actions de conservation de la nature dans un contexte local. Un rapport final avec un résumé de l’événement sera publié prochainement.