logo-onu-230x50

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié son dernier rapport

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

Le 28 février 2022, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié son dernier rapport, la Contribution du Groupe de travail II au sixième Rapport d’évaluation (AR6). Pour la première fois, ce rapport du GIEC intègre une section spécifique sur la Méditerranée, une région connue pour être un hotspot du changement climatique, comme l’ont souligné les récentes publications du Plan Bleu et du MedECC : le rapport 2020 sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED), et le 1er rapport d’évaluation sur la Méditerranée (MAR1). Le sixième rapport d’évaluation du GIEC comprend le « Cross-Chapter Paper 4 : Mediterranean Region », qui a été co-dirigé par Mme Elham Ali et M. Wolfgang Cramer, qui est également l’un des coordinateurs du MedECC. 

Ses conclusions rejoignent celles du RED et du MAR1, montrant que « le changement climatique interagit fortement avec d’autres problèmes environnementaux dans le bassin méditerranéen, qui résultent de l’urbanisation, du changement des modes d’utilisation des sols, de la surpêche, de la pollution, de la perte de biodiversité et de la dégradation des écosystèmes terrestres et marins », et que  » les principaux risques régionaux identifiés comprennent l’augmentation de la pénurie d’eau (notamment dans le Sud et l’Est) et des sécheresses (dans le Nord), les risques côtiers dus aux inondations, à l’érosion et aux intrusions d’eau saline, les incendies de forêt, les pertes d’écosystèmes terrestres et marins, ainsi que les risques pour la production et la sécurité alimentaire, la santé humaine, le bien-être et le patrimoine culturel.” Nous vous invitons à découvrir le document complet aux pages 3435-3484 du AR6.