logo-onu-230x50

La Communauté méditerranéenne de protection de la biodiversité (MBPC) a publié le “Catalogue des Meilleures Pratiques de restauration des écosystèmes en Méditerranée”

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

 

La Communauté méditerranéenne de protection de la biodiversité (Mediterranean Biodiversity Protection Community-MBPC) du programme Interreg Med, dans laquelle le Plan Bleu dirige les activités de capitalisation, a publié un « Catalogue des Meilleures Pratiques de restauration des écosystèmes en Méditerranée ».  

La région de la Méditerranée contient une large variété d’écosystèmes, dont une majeure partie s’est modifiée au cours des siècles, et est considérée comme un point chaud de la biodiversité faisant face à des impacts importants liés au changement climatique et à l’activité humaine.

La restauration est l’une des solutions basées sur la Nature essentielle pour assurer une meilleure résilience des écosystèmes, qui seraient capables de fournir des services et des biens écosystémiques dans toute la Méditerranée. Il est urgent d’entraîner un changement fondamental de transformation des économies de la Méditerranée, des politiques, et des mentalités pour stopper les pertes environnementales et mettre la Nature sur la bonne voie pour récupérer. 

Cette publication a pour objectif de contribuer à la vision et aux objectifs de la Décennie des Nations Unies pour la Restauration des écosystèmes d’ici 2030,  présentant les bonnes pratiques résultant de l’implémentation de programmes de restauration. Le document vise également à intensifier les efforts en matière de restauration à tous les niveaux.

Dans ce but, et après une analyse de faisabilité effectuée à partir des informations collectées, dix études de cas ont été retenues pour faire partie intégrante de cette publication. Elles mettent en lumière des activités fructueuses de restauration implémentées en Méditerranée à différentes échelles (entre 5 et 50 000 hectares de zones restaurées) dans différentes forêts, zones humides, et écosystèmes (côtiers et marins) de la Méditerranée. 

Les meilleures pratiques sélectionnées fournissent des aperçus sur le processus à suivre, sur les leçons acquises et sur les conditions pour les rendre transposables à d’autres zones où un travail de restauration pourrait être envisagé. 

Ce document est le résultat d’un travail de collaboration entre l’équipe MBPC, ses projets modulaires et tous les participants qui ont contribué au partage de leurs expériences.

Ce document a été officiellement publié durant l’événement final MBPC, intitulé « The Mediterranean leading the way – A cooperative framework to strengthen area-based nature conservation actions », qui s’est tenu à Bruxelles du 2 au 4 Novembre 2022.