Atelier régional « La Méditerranée dont nous avons besoin pour l’avenir que nous voulons »

Le Plan Bleu a participé à l’atelier régional « La Méditerranée dont nous avons besoin pour l’avenir que nous voulons », qui s’est tenu du 21 au 23 janvier 2020 à Venise (Italie), organisé par la Commission océanographique italienne et co-organisé avec le COI/UNESCO, la Commission européenne, le Plan d’Action pour la Méditerranée des Nations Unies pour l’environnement (PNUE / PAM)  et la Commission scientifique méditerranéenne.

Cet atelier méditerranéen s’est déroulé dans le cadre de la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques pour le développement durable 2021-2030 : six groupes de travail spécifiques ont visé à identifier des résultats concrets et des partenariats pour répondre aux six objectifs sociétaux de la Décennie dans la perspective du caractère unique de la mer Méditerranée :

  • Un océan propre où les sources de pollution sont identifiées et éliminées
  • Un océan sûr où les gens sont protégés des risques océaniques
  • Un océan sain et résilient où les écosystèmes marins sont cartographiés et protégés
  • Un océan exploité de manière durable et productive assurant l’approvisionnement alimentaire
  • Un océan prévisible où la société a la capacité de comprendre les conditions océaniques actuelles et futures
  • Un océan transparent avec un accès ouvert aux données, aux informations et aux technologies

Dans sa déclaration, Gaetano Leone, coordinateur du Plan d’Action pour la Méditerranée/Secrétariat de la Convention de Barcelone, a présenté les idées et les activités de partenariat que la délégation du PNUE / PAM, incluant des représentants du MEDPOL, du CAR/ASP, du Plan Bleu, du CAR/PAP et d’INFO/RAC, a présentées dans les six groupes de travail.

Elen Lemaitre-Curri, directrice du Plan Bleu, est intervenue notamment dans le panel « questions transversales : développement des capacités et transfert de technologies marines ». Elle a partagé des expériences ainsi que la vision du Plan Bleu en matière de soutien aux politiques scientifiques et à l’interface science-politique en Méditerranée.

De nombreuses composantes de la famille et des partenaires du Plan d’action pour la Méditerranée, y compris le réseau MedECC, ont partagé également leurs expériences et leurs points de vue pour des interfaces de politique scientifique efficaces et durables en Méditerranée.

En savoir plus :

Plan Bleu
Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée