logo-onu-230x50

ZOOM ON : Bilan coûts-avantages de l’institution de la zone basse émission de soufre en Méditerranée

 En 2020, l’Organisation maritime internationale (OMI) a pris des mesures audacieuses de réduction des émissions de SOx provenant des navires, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation mondiale limitant la teneur en soufre du carburant utilisé à bord des navires à 0,50 %, ce que l’on appelle la limite de soufre de l’OMI. 

Cette décision a eu des avantages tangibles à l’échelle mondiale, à commencer par un air plus pur et une réduction annuelle des SOX rejetés dans l’atmosphère de l’ordre de 8,5 millions de tonnes.

Aujourd’hui, les 21 pays du pourtour méditerranéen et l’Union Européenne, avec le soutien du système de la Convention de Barcelone, veulent aller encore plus loin : proposer la désignation de la mer Méditerranée dans son ensemble en tant que zone de contrôle des émissions (ECA) de SOx, mieux connue sous le nom d’ECA SOx Med. Cette zone prévoit un plafonnement de la teneur en soufre du carburant utilisé à bord des navires à seulement 0,10 %, soit un cinquième de la limite légale actuellement en vigueur. 

Cliquez ici pour télécharger la publication ZOOM ON – ECA SOx Med

 

Documents

Download Download

Autres publications récentes

13/04/22

Lignes directrices pour la durabilité des croisières et de la navigation de plaisance dans la région méditerranéenne

Le Plan Bleu, Centre d’expertise pour le développement et l’environnement au service des pays riverains de la mer Méditerranée, publie le 13 avril 2022, les

Lire la suite
16/02/22

Rapport technique : Etude socio-économique sur la désignation de la mer Méditerranée dans son ensemble en tant que zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre (ECA SOx Med)

Le présent rapport est le résultat d’une activité financée par le Fonds d’affectation spécial pour la Méditerranée (MTF) et mise en œuvre par le Centre

Lire la suite
07/02/22

Rapport technique : Développement d’indicateurs juridiques pour le suivi de l’effectivité de l’application de la Convention de Barcelone

Le Plan Bleu et le Centre International du Droit Comparé de l’Environnement (CIDCE), accrédité auprès du plan d’action pour la méditerranée (PAM), ont mené en

Lire la suite