ZOOM ON : Bilan coûts-avantages de l’institution de la zone basse émission de soufre en Méditerranée

 En 2020, l’Organisation maritime internationale (OMI) a pris des mesures audacieuses de réduction des émissions de SOx provenant des navires, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation mondiale limitant la teneur en soufre du carburant utilisé à bord des navires à 0,50 %, ce que l’on appelle la limite de soufre de l’OMI. 

Cette décision a eu des avantages tangibles à l’échelle mondiale, à commencer par un air plus pur et une réduction annuelle des SOX rejetés dans l’atmosphère de l’ordre de 8,5 millions de tonnes.

Aujourd’hui, les 21 pays du pourtour méditerranéen et l’Union Européenne, avec le soutien du système de la Convention de Barcelone, veulent aller encore plus loin : proposer la désignation de la mer Méditerranée dans son ensemble en tant que zone de contrôle des émissions (ECA) de SOx, mieux connue sous le nom d’ECA SOx Med. Cette zone prévoit un plafonnement de la teneur en soufre du carburant utilisé à bord des navires à seulement 0,10 %, soit un cinquième de la limite légale actuellement en vigueur. 

Cliquez ici pour télécharger la publication ZOOM ON – ECA SOx Med

 

Autres publications récentes

10/06/24

Dessalement en Méditerranée : Des mesures pour atténuer les risques et impacts environnementaux

Au travers de cette note thématique intitulée « Dessalement en Méditerranée : Des mesures pour atténuer les risques et impacts environnementaux », le Plan Bleu  passe en

Lire la suite
10/06/24

Rapport final du processus Climagine en soutien à l’élaboration du Schéma régional du littoral de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Royaume du Maroc

La région méditerranéenne est vulnérable aux impacts du changement climatique, exacerbés par des facteurs tels que l’instabilité régionale et les inégalités socio-économiques. Ce rapport final

Lire la suite
04/06/24

Application of the Multiscale Coastal Risk Index-Local Scale to Kotor Bay, Montenegro

S’appuyant sur « l’Évaluation des risques climatiques sensible au genre dans la baie de Kotor, au Monténégro », ce rapport propose une application du Multiscale Coastal Risk Index-Local

Lire la suite
Plan Bleu