Des experts méditerranéens se réunissent pour discuter d’une approche intégrée pour la surveillance de la pollution marine et côtière

cormon_oct2016

Le Groupe de correspondance sur la surveillance de la pollution (CORMON) s’est réuni à Marseille (France) du 19 au 21 octobre 2016, avec la participation de plus de 60 représentants nationaux et experts de la Méditerranée. Co-organisée par le programme MED POL du PNUE / PAM et le Plan Bleu, la réunion a porté sur les contaminants (EO9) et l’eutrophisation (EO5).

Le Groupe de correspondance sur la surveillance de la pollution (CORMON) s’est réuni à Marseille (France) du 19 au 21 octobre 2016, avec la participation de plus de 60 représentants nationaux et experts de la Méditerranée.

Co-organisée par le programme MED POL du PNUE / PAM et le Plan Bleu, la réunion a porté sur les contaminants (EO9) et l’eutrophisation (EO5), deux des 11 objectifs écologiques du Programme intégré de suivi et d’évaluation (IMAP), décision adoptée par la 19e réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone (COP 19). Une session spéciale a également été consacrée au renforcement de l’interface science-politique (SPI) en rapport avec la pollution marine.

La réunion a été l’occasion de discuter de divers aspects liés à la mise en œuvre de la décision IMAP, y compris l’échange d’expériences sur la révision des programmes nationaux de surveillance, la discussion du concept pour la préparation du Rapport 2017 sur la qualité; l’examen de l’état de la base de données et des rapports régionaux de surveillance de la pollution marine, ainsi que les lacunes dans la base de données du MED POL et les questions connexes d’assurance de la qualité, et les solutions pour y remédier. Les discussions ont également porté sur l’examen d’une nouvelle proposition de concentrations de base, de critères d’évaluation de base et de critères d’évaluation environnementale pour les contaminants et les paramètres biologiques. Ce rapport représente …

Les Parties contractantes et des experts scientifiques invités par le Plan Bleu ont également examiné le renforcement de l’interface science-politique en matière de pollution marine, afin de combler les lacunes scientifiques qui entravent les programmes de surveillance aux échelles nationale et régionale. Des actions scientifiques prioritaires concrètes et des recommandations ont été proposées, visant notamment à aborder la question des échelles géographiques appropriées pour la surveillance, le rapportage et l’évaluation dans le contexte d’IMAP. Le renforcement de l’interface est mis en œuvre dans le cadre de la stratégie à mi-parcours du PNUE / PAM, avec l’appui du projet sur l’approche écosystémique financé par l’Union Européenne.

Autres évènements

22/10/20

Des zones humides méditerranéennes saines comme conditions requises pour la résilience socio-écologique

Le Plan Bleu co-organisera une conférence en ligne intitulée “Des zones humides méditerranéennes saines comme conditions requises pour la résilience socio-écologique” le 22 octobre 2020

Lire la suite
04/02/20 au 05/02/20

Première assemblée annuelle de la Communauté de la croissance bleue

La Communauté de la croissance bleue organise à Montpellier, France, du 4 au 5 février 2020, sa première assemblée annuelle. Après trois années de mise

Lire la suite
02/03/20 au 30/04/20

Réunion de lancement de la nouvelle phase de la Communauté MED du Tourisme Durable

La réunion de lancement de la nouvelle phase de la Communauté MED du Tourisme Durable dont le Plan Bleu est partenaire, aura lieu du 2

Lire la suite

Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur les actualités du Plan Bleu

Plan Bleu
Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée