Changement climatique


 

Le 5ème rapport du GIEC (AR5, 2014) a rappelé que le bassin méditerranéen est un « hotspot » du changement climatique. Les perspectives d’un développement durable des sociétés méditerranéennes seront fortement affectées ces prochaines années par les impacts du changement climatique. Néanmoins, des cadres institutionnels et des projets de coopération concernant l’adaptation se mettent en place au niveau régional. 

La Méditerranée : une des régions les plus vulnérables au changement climatique

Il est aujourd’hui largement reconnu que la région Méditerranéenne est un « hot spot » du changement climatique. Selon le GIEC une hausse des températures de 2 à 3°C est à prévoir en région méditerranéenne à l’horizon 2050, et de 3 à 5°C à l’horizon 2100. Les précipitations estivales pourraient diminuer de 35 % sur la rive sud et de 25 % sur la rive nord d’ici la fin du siècle. Les impacts des changements climatiques tels que l'élévation du niveau de la mer, l'acidification de la mer et l’augmentation des fréquences et de l’intensité des tempêtes ont également des effets dramatiques sur les zones côtières et sont autant d’impacts menaçant la biodiversité et les populations.

Les pays méditerranéens sont déjà confrontés à d’importants problèmes de stress hydrique, de désertification, de pertes de biodiversité et d’événements climatiques extrêmes tels qu’inondations et sécheresses. Le changement climatique se traduira très probablement par une aggravation de ces problèmes, entraînant des pertes humaines et économiques considérables. Néanmoins, les institutions et les gouvernements ont pris la mesure du phénomène et agissent de concert pour développer des mesures d’adaptation.

Les travaux du Plan Bleu pour promouvoir l'adaptation au changement climatique en Méditerranée

Dans la mesure où les impacts du changement climatique et l’adaptation seront probablement l’un des plus grands enjeux pour les progrès en matière de développement durable, le Plan Bleu participe à plusieurs projets de manière à soutenir les pays Méditerranéens dans leurs efforts de définition et de mise en œuvre de politiques d’adaptation au changement climatique.

Le réseau MedECC

Depuis 2015, un réseau de 370 scientifiques et universitaires provenant de l’ensemble des pays riverains de la mer méditerranée se constitue, il s’agit du réseau MedECC. Ce réseau d’experts méditerranéens est la traduction concrète d’une initiative phare de la SMDD 2016-2015 concernant l’adaptation au changement climatique. L’objectif du réseau est de produire d’ici 2019 le premier rapport sur les changements environnementaux et climatiques en Méditerranée. Ce rapport ne se veut pas prescriptif, il ne vise ps à proposer des solutions mais plutôt un cadre à partir duquel des solutions pourraient être imaginées par les décideurs. Le Plan Bleu soutient activement MedECC en tant que membre du comité de pilotage et en participant à l’organisation d’ateliers thématiques pour la préparation de ce premier rapport d’évaluation régionale.

En savoir plus sur MedECC : http://www.medecc.org/ 

Principaux partenaires : Université d'Aix-Marseille (AMU)Labex OT-MED

Chiffres clés

Hausse des températures à prévoir en Méditerranée de 2 à 3°C  à l’horizon 2050 et de 3 à 5°C à l’horizon 2100

Diminution des précipitations estivales à prévoir de 35 % sur la rive sud et de 25 % sur la rive nord d’ici la fin du siècle
 

Partenaires

ENEAMétéo-FranceMedPartnershipCMCC, Université d'Aix-Marseille (AMU), Labex OT-MED
 

En savoir plus

Projet Clim-Run

Projet ClimVar

Climagine

MedECC

Activités menées sur l'énergie
 

Contact

Antoine Lafitte