Strengthen, structure and sustain a Science Policy Interface (SPI) for IMAP implementation in the Mediterranean

Les Parties Contractantes à la Convention de Barcelone se sont engagées à mettre en œuvre l’EcAp dans l’objectif ultime de parvenir au bon état écologique (BEE) de la mer et des côtes de la Méditerranée. Le BEE a été défini à travers onze objectifs écologiques (OE) souvent regroupés en trois groupes et vingt-huit objectifs opérationnels correspondants. Il devient nécessaire de définir plus clairement les besoins en connaissances liés aux politiques aux niveaux régional, national et local. Combler le fossé entre la science et les politiques, et relier la production d’informations à la génération de connaissances afin de favoriser son utilisation dans le processus de prise de décisions à différents niveaux est toujours considéré comme l’un des principaux défis de notre époque. Les relations multidirectionnelles plutôt qu’à sens unique entre la science et les politiques devraient être facilitées pour permettre des échanges, une coévolution et une construction commune des connaissances dans le but d’enrichir les approches de prise de décision.

Documents

Download

Autres publications récentes

03/09/20

Blue economy in the Mediterranean: Case studies, lessons and perspectives

The blue economy is a low polluting, resource-efficient and circular economy based on sustainable consumption and production patterns, enhancing human well-being and social equity, generating

Lire la suite
09/06/20

Environnement et développement en Méditerranée : les quarante ans du Plan Bleu

La commémoration des quarante ans du Plan Bleu a donné lieu à l’organisation d’un colloque, le 15 juin 2018, à l’initiative de son président, Thierry

Lire la suite
29/05/20

La crise du Covid 19 en Méditerranée : nouveau risque majeur ou opportunité de reconstruction?

Le Plan Bleu se devait de délivrer un point de vue sur les conséquences de l’épidémie du Covid-19 dans la Région, eu égard à son

Lire la suite
Plan Bleu
Construisons ensemble l’avenir de la Méditerranée