logo-onu-230x50

Rapports Techniques : Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) des stratégies nationales de développement durable

Le Mécanisme simplifié d’examen par les pairs (SIMPEER) a été décidé par les parties contractantes à la Convention de Barcelone sur la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée lors de leur dix-neuvième réunion ordinaire (Convention de Barcelone, COP 19, Athènes, Grèce, février 2016). 

Le SIMPEER est basé sur une participation égale et volontaire des parties et vise à utiliser une méthodologie concertée pour le partage des expériences, des politiques et des meilleures pratiques dans la mise en œuvre du développement durable à l’échelle nationale. Ce mécanisme d’examen par les pairs constitue également une forte incitation à examiner les structures et les processus de développement durable à l’échelle nationale, en particulier la stratégie nationale de développement durable (SNDD) lorsque le pays en a adopté une.

Cet examen est réalisé en utilisant la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable 2016-2015 (SMDD 2016-2015) comme cadre de référence ainsi qu’une définition régionale de l’Agenda 2030 et ses objectifs de développement durable (ODD). 

Le SIMPEER a été testé lors d’un exercice pilote avec trois pays volontaires impliqués, à savoir la France, le Monténégro et le Maroc. L’exercice pilote a été réalisé pendant la période intersessions 2016-2017 et les résultats ont été soumis à la Commission méditerranéenne du développement durable et les parties à la Convention Conférence des Parties à la Convention de Barcelone. Les pays parties ont réaffirmé leur intérêt pour cet exercice d’apprentissage mutuel et pour que le processus soit maintenu tout en :

  • Renforçant la participation des parties prenantes des pays participants à cet examen.
  • Améliorant les liens entre le SIMPEER et l’examen national volontaire des ODD présentés au Forum politique de haut niveau (FPHN) des Nations Unies.
  • Impliquant les pays participants au premier exercice pour renforcer les échanges entre les pays méditerranéens et garantir la continuité du SIMPEER.

Le Plan Bleu s’est chargé de faciliter l’exercice SIMPEER.

L’Albanie, l’Égypte et la Tunisie se sont volontairement engagées à participer.

Ce rapport présente les résultats de l’examen du processus de développement durable albanais. Il couvre les cinq dimensions clés présentées dans le rapport méthodologique : (i) la direction et l’appropriation ; (ii) l’intégration et les liens entre les trois dimensions de développement durable (économiques, sociaux et environnementaux) ; (iii) la gouvernance et la participation des acteurs concernés ; (iv) les ressources et les moyens de mise en œuvre et ; (v) la surveillance et l’évaluation.

Autres publications récentes

13/04/22

Lignes directrices pour la durabilité des croisières et de la navigation de plaisance dans la région méditerranéenne

Le Plan Bleu, Centre d’expertise pour le développement et l’environnement au service des pays riverains de la mer Méditerranée, publie le 13 avril 2022, les

Lire la suite
23/02/22

ZOOM ON : Bilan coûts-avantages de l’institution de la zone basse émission de soufre en Méditerranée

 En 2020, l’Organisation maritime internationale (OMI) a pris des mesures audacieuses de réduction des émissions de SOx provenant des navires, avec l’entrée en vigueur d’une

Lire la suite
16/02/22

Rapport technique : Etude socio-économique sur la désignation de la mer Méditerranée dans son ensemble en tant que zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre (ECA SOx Med)

Le présent rapport est le résultat d’une activité financée par le Fonds d’affectation spécial pour la Méditerranée (MTF) et mise en œuvre par le Centre

Lire la suite