Projet FFEM – Composante 2 : Optimiser la production de biens et services par les écosystèmes boisés méditerranéens dans un contexte de changements globaux

La composante 2 de ce projet vise à estimer la valeur économique et sociale des biens et services rendus par les écosystèmes forestiers méditerranéens, dans le but de fournir une aide pour les processus de prise de décision et de renforcer les actions d’appui à la gestion durable de ces écosystèmes.

Contribuer à une meilleure reconnaissance des biens et services forestiers méditerranéens

La démarche d’évaluation économique de la valeur des biens et services forestiers peut contribuer à accroître la reconnaissance de leur importance, en particulier par les acteurs économiques.

Elle permet d’éclairer la prise de décision :

  • En permettant une meilleure compréhension des enjeux liés à ces services : caractérisation et hiérarchisation des services, appréciation des transferts de coûts et bénéfices entre acteurs ;

  • En engageant des processus de réflexion et de dialogue dépassant le cercle des acteurs forestiers ou environnementalistes, facilitant ainsi l’intégration entre politiques sectorielles ;

  • En intégrant la valeur de ces services dans les évaluations socio-économiques des projets ou politiques ayant un impact sur l’écosystème forestier et dans les indicateurs macro-économiques (par exemple pour la comptabilité nationale), facilitant ainsi l’analyse des impacts de la variation de la disponibilité en biens et services sur les usagers (comment le « bien-être » des usagers évolue en fonction de l’augmentation ou de la diminution de la fourniture d’un bien ou d’un service) en fonction des choix politiques qui font varier cette disponibilité.

L’évaluation économique doit toutefois être utilisée de façon prudente et transparente, précisant notamment les hypothèses et objectifs choisis.
 

Comprendre l’évolution et la répartition des coûts et bénéfices associés à la production des biens et services forestiers

  • En s’intéressant à l’évolution de la valeur économique et sociale des biens et services écosystémiques selon différents scénarios de changements globaux (principalement liés aux impacts du changement climatique) et divers choix de gestion des écosystèmes ;

  • En mettant en regard les coûts et bénéfices associés à la production de ces biens et services et en analysant leur répartition entre acteurs.
     

Pour atteindre ces objectifs, la composante 2 du projet se décline en trois activités successives :

Activité 1 : Etat des lieux à l’échelle de la région méditerranéenne des méthodes et outils d’évaluation socio-économique des biens et services fournis par un écosystème, reposant sur un travail bibliographique et des contacts auprès d’experts

  • Production d’un rapport et de fiches méthodologiques présentant un éventail de méthodes et outils mis en œuvre pour l’évaluation économique des biens et services forestiers, leurs atouts et limites au regard des spécificités du contexte méditerranéens, et des recommandations pour la définition des méthodologies et la mise en œuvre d’évaluation économique dans les sites pilotes;
     
  • Pour chacun des pays, définition de la méthodologie d’évaluation économique adaptée aux spécificités de son site pilote, notamment à l’occasion d’une réunion nationale de travail.

Activité 2 : Estimation de la valeur économique et sociale des biens et services sur les quatre sites pilotes retenus

Evaluation économique des biens et services fournis par les écosystèmes forestiers sur 4 sites pilotes afin d’obtenir des résultats chiffrés et leur interprétation ainsi que de mettre en avant les points forts et les écueils de la mise en œuvre d’une telle méthodologie.

  • Atelier régional pour appuyer la mise en œuvre des études sur site, point d’étape quelques mois après le démarrage des travaux sur le terrain, visant à échanger sur les difficultés rencontrées et les points méthodologiques restant à éclaircir (Réalisé en juin 2014 à Tunis en Tunisie).
     
  • Capitalisation des résultats dans un rapport de synthèse pour donner un éclairage à la problématique et généraliser l’approche à l’ensemble de la région

Activité 3 : Atelier d’échanges entre les pays, institutions et acteurs méditerranéens (27 au 29 octobre 2015, Sophia Antipolis, France)

Un atelier régional a été organisé du 27 au 29 Octobre 2015 à Nice, France, afin d’encourager le partage d’expérience et de poursuivre les réflexions en termes d’approche méthodologique. Les points focaux des pays partenaires du projet, les référents thématiques, les experts nationaux en charge des études sur les sites pilotes, l’expert régional ainsi que le secrétariat du Comité de la FAO sur les questions forestières méditerranéennes Silva Mediterranea, co-maître d’ouvrage du projet, ont participé à cet atelier.

Référents thématiques des pays pour la composante 2

Pays Nom Prénom Organisation Fonction E-mail
Algérie Azzi Assia Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural Ingénieur forestier azziassia@yahoo.fr
Liban Tamim Zeina Ministère de l’Agriculture   zeinatamim@hotmail.com
Maroc Barrahioui Mouna Haut Commissariat Eaux Forets Lutte contre la Désertification Cadre DPSIC barmonaa@yahoo.fr
Tunisie Dey Sassi Ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche   sassidey@yahoo.fr
Turquie Temerit Nilgün General Directorate of Forestry
Foreign Relations, Training and Research Department
Agricultural Engineer nilguntemerit@ogm.gov.tr

 

Partenaires

Agence Française de Développement

Fonds Français pour l’Environnement Mondial

Comité Silva Mediterranea

Ministère français de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt

Agence allemande pour la coopération internationale
 

En savoir plus

Forêts méditerranéennes : un pas de plus vers une meilleure reconnaissance de leur valeur économique et sociale et vers une gouvernance participative et territoriale renforcée

Rapport technique : Méthodes et outils d'évaluation socio-économique des biens et services rendus par les écosystèmes boisés méditerranéens

Methodological guide: factsheets and tools. Socio-economic assessment of goods and services provided by Mediterranean forest ecosystems