Composante 3 du Projet FFEM - Amélioration des modes de gouvernance des écosystèmes boisés à l’échelle des territoires

La composante 3 de ce projet vise à promouvoir au niveau local des stratégies de réduction des pressions anthropiques sur ces écosystèmes, tout en garantissant aux usagers que les biens et services dont ils dépendent pourront être maintenus sur le long terme. 
 

Impliquer l’ensemble des acteurs des sites pilotes, forestiers et des autres secteurs, dans la gestion des territoires boisés

Les démarches participatives développées et diffusées à travers le projet ont pour objectif de faciliter la concertation et la participation de l’ensemble des acteurs des territoires boisés (propriétaires, gestionnaires, décideurs locaux, usagers des biens et services, etc.) aux décisions de gestion de ces territoires et à leur mise en œuvre.

Impliquer les multiples usagers d’un territoire dans sa gestion et son aménagement permettra à la fois de prendre en compte leurs besoins en termes de services fournis par les écosystèmes et de les sensibiliser à la vulnérabilité de ceux-ci.

Ces démarches participatives permettront de renforcer le dialogue et la collaboration entre le secteur forestier et les autres secteurs concernés par la gestion des espaces boisés (eau, agriculture, énergie, tourisme, environnement, aménagement du territoire, etc.).


Réfléchir collectivement sur le long terme

Les démarches participatives incluent une dimension prospective afin d’amener les multiples acteurs à appréhender la gestion de leur territoire avec une vision de long terme et de comprendre et anticiper au mieux les impacts de facteurs exogènes (changement climatique par exemple) ou de décisions endogènes (modes de gestion forestière et activités humaines impactant les forêts) sur l’écosystème et les services qu’il fournit, apportant ainsi un éclairage précieux pour orienter les choix stratégiques vers la durabilité.

 

Pour atteindre ces objectifs, la composante 3 du projet se décline en trois activités successives :

Activité 1 : Capitalisation sur les approches participatives en Méditerranée et mise au point d'une approche méthodologique à tester sur les territoires pilotes du projet 

  • Production d’un rapport et de fiches méthodologiques présentant un éventail d’approches, méthodes et outils mis en œuvre pour la gestion participative de territoires, leurs atouts et limites au regard des spécificités des territoires boisés méditerranéens, et des recommandations pour la conception et la mise en œuvre de démarches participatives dans les sites pilotes
  • Organisation d’un atelier régional sur les démarches participatives, visant à  présenter et discuter des processus, méthodes et outils de gouvernance participative, et de définir les approches méthodologiques qui seront mises en œuvre sur les sites pilotes
  • Pour chacun des pays, définition d'une méthodologie de gouvernance participative adaptée aux spécificités de son site pilote, notamment à l’occasion d’une réunion nationale.
     

Activité 2 : Mise en œuvre des démarches participatives sur les 5 territoires pilotes 

Méthodologie définie pour chacun des sites pilotes des pays partenaires :

Résultats des études nationales :


Activité 3 : Atelier régional de restitution et d'échanges d’expérience, et document de synthèse final de la composante 3 

  • Un atelier régional a été organisé par le Plan Bleu, à Nice, France, du 27 au 29 octobre 2015, en concertation avec les points focaux et référents thématiques, afin d’encourager le partage d’expérience et de poursuivre les réflexions en termes d’approche méthodologique. Les points focaux des pays partenaires du projet, les référents thématiques, les experts nationaux en charge d’animer les démarches participatives sur les sites pilotes, ainsi que le secrétariat du Comité de la FAO sur les questions forestières méditerranéennes Silva Mediterranea, co-maître d’ouvrage du projet, ont participé à cet atelier. 
  • Un document de synthèse de l'ensemble des activités de la composante (activités sur les 5 sites et apprentissage/recommandations méthodologiques) a été produit, ainsi que deux guides pratiques :

Guide pratique pour la mise en oeuvre d’une gestion participative et durable des espaces boisés dans les pays du Maghreb (Arabic version)

Guide pratique pour la mise en oeuvre d’une gestion participative et
durable à travers des contrats gagnant-gagnant dans la forêt de la
Maâmora

 

Référents thématiques des pays pour la composante 3

Pays Nom Prénom Organisation Fonction E-mail
Algérie DAHEL Ramdane Parc National du Chréa Directeur dahelram@yahoo.fr
Liban EL HAWI Ibrahim Ministère de l’Agriculture   hawi_leb@hotmail.com
Maroc EZZIRARI  Ahmed Haut Commissariat Eaux Forets Lutte contre la Désertification Cadre de la DLCDPN zirari4@hotmail.com
Tunisie DEY Sassi Ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche   sassidey@yahoo.fr
Turquie YILMAZ Ersin East Mediterranean Forest Research Institute Director yilmazersin@hotmail.com
ersinyilmaz@ogm.gov.tr

 

Partenaires

Agence Française de Développement

Fonds Français pour l’Environnement Mondial

Comité Silva Mediterranea

Ministère français de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt

Agence allemande pour la coopération internationale 

Centre de Recherche Forestière de Catalogne

COFOR-International

 

En savoir plus

Forêts méditerranéennes : un pas de plus vers une meilleure reconnaissance de leur valeur économique et sociale et vers une gouvernance participative et territoriale renforcée

Synthèse régionale. Améliorer la gouvernance des espaces boisés méditerranéens à travers la mise en oeuvre de démarches participatives en Algérie, au Liban, au Maroc, en Tunisie et en Turquie : enseignements et possibles réplications à l’échelle méditerranéenne

Rapport technique : La gouvernance participative au service de la gestion multifonctionnelle des espaces boisés méditerranéens

Methodological guide: factsheets and tools. Participatory governance for the multifunctional management of Mediterranean woodland areas
 

Contact

Nelly Bourlion