Mécanisme Simplifié d’Examen par les Pairs (SIMPEER) - Mission en Tunisie

L’équipe projet (Wafa Essahli et Spyros Kouvelis) de l’Activité « Mécanisme Simplifié d’Examen par les Pairs (SIMPEER) » a réalisé une mission en Tunisie, du 23 au 25 septembre 2019, organisée en coopération avec la Direction générale du développement durable du Ministère des affaires locales et de l’environnement. L’équipe était conduite par Elen Lemaître-Curi, Directrice du Plan Bleu.

Au cours des deux première journées, l’équipe SIMPEER, accompagnée de ses correspondants nationaux tunisiens, a été reçue par des responsables des administrations centrales (ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et des pêches – ministère de l’industrie – agence nationale de maîtrise de l’énergie – office national du tourisme tunisien – ministère du développement, des investissements et de la coopération internationale avec son Comité général du développement sectoriel et régional et son Commissariat général de développement régional ) et du secteur privé (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat – Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers). Une réunion avec des représentants de la société civile a été également organisée avec le Chargé des relations avec les associations du Ministère des affaires locales et de l’environnement.

Ces réunions bilatérales ont permis d’identifier les principales réalisations des parties prenantes en matière de développement durable, leurs implications dans l’élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) ainsi que les contraintes qui en ont marqué la mise en œuvre.

La troisième journée de la mission a été consacrée à une réunion plénière co-présidée par Mosbah Abaza, directeur du développement durable, et Elen Lemaître-Curi. Cette réunion interactive a rassemblé une cinquantaine de participants représentants les différents départements ministériels du gouvernement tunisien, ainsi que des parties prenantes nationales dans le domaine de l’environnement et du développement durable de l’échelle centrale et de la région Nord de la Tunisie. Le nombre élevé de participants à cette réunion témoigne de l’intérêt des décideurs et acteurs nationaux pour la SNDD 2016-2020 et des enjeux de coopération régionale à travers le processus SIMPEER.

Les discussions ont permis d’approfondir l’analyse et la synthèse des processus et structures relatives au développement durable en Tunisie, tout en les mettant en perspective pour la révision de la SNDD 2016-2020.

Auparavant, Wafa Essahli a participé aux réunions régionales organisées par la Direction générale du développement durable à Gabès (Région Sud, le jeudi 19 septembre 2019) et Kairouan (Région Centre, le vendredi 20 septembre 2019) où les mêmes questions portant sur l’analyse du processus d’élaboration et de mise en œuvre de la SNDD ont été discutées avec les représentants des administrations déconcentrées de l’Etat, des collectivités locales et des associations. Dans le contexte actuel de décentralisation, les participants à ces deux réunions ont insisté sur le rôle de plus en plus important que doivent jouer les échelons local et régional dans l’intégration des principes de durabilité dès la phase de planification du développement en tenant compte des spécificités et des potentialités locales à valoriser.

Rappelons que le SIMPEER, mécanisme simplifié d’examen par les pairs, est mis en œuvre pour faciliter le dialogue et l’échange d’expériences entre pays méditerranéens, ainsi que pour faciliter l’appropriation de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable 2016-2025 (SMDD 2016-2025). 

En conformité avec la méthodologie testée dans le cadre de l’Activité SIMPEER (2016-2017), l’exercice de consultation conduit pendant cette mission portait sur les cinq dimensions clés des SNDD qui sont mises en perspective avec la SMDD 2016-2025 et les spécifications globales de l’Agenda 2030 et ses Objectifs de Développement Durable (ODD). Les résultats de cette consultation enrichiront le rapport national préparé à partir d’une synthèse des documents législatifs, réglementaires et stratégiques nationaux ayant trait au développement durable.

Ce rapport national sera mis en débat lors de la Réunion d’examen par les pairs qui rassemblera, au début du mois de novembre 2019 à Marseille, France, les trois pays volontaires à ce deuxième exercice SIMPEER 2018-2019, à savoir l’Albanie, l’Egypte et la Tunisie. Les pays volontaires au premier exercice pilote 2016-2017 (la France, le Maroc et le Monténégro) participeront également à cette réunion d’examen par les pairs pour apporter leur retour d’expérience et assurer la continuité du processus.

La mission pays est au cœur du processus SIMPEER ; elle permet de faciliter l’appropriation par les acteurs nationaux de la SMDD 2016-2025 qui peut être considérée comme une déclinaison régionale des ODD mondiaux et de renforcer le dialogue entre les différentes parties prenantes autour de la SNDD.

Le Plan Bleu tient à remercier ses correspondants, pour l’activité SIMPEER, au ministère des affaires locales et de l’environnement, en particulier, Lotfi Ben Said, Directeur général du développement durable, Mosbah Abaza, Directeur des études et de la planification environnementale, Nahla Ouni, Sous-directrice des processus et Abderrajah Salhi, Chef de service à la DGDD.