Convention de Barcelone - COP 21

02/12/2019 au 05/12/2019


Suivre la réunion en streaming : https://youtu.be/79o3r-qgHuQ

La 21e réunion des Parties contractantes à la Convention pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée (Convention de Barcelone) et à ses protocoles s'est tenue du 2 au 5 décembre 2019 à Naples, en Italie.  

Les ministres représentant les 22 Parties contractantes à la Convention de Barcelone et à ses protocoles, la directrice exécutive du PNUE, Mme Inger Andersen, des représentants des parties prenantes et des invités de marque ont assisté à la réunion ministérielle du 4 décembre 2019. Une table ronde de haut niveau a eu lieu à l'ouverture du segment ministériel. La réunion de haut niveau a notamment adopté la déclaration ministérielle de Naples, réitérant leur engagement pour la santé de la Méditerranée et leur ferme soutien politique au mandat PNUE / PAM.

La session interactive d’examen de la politique ministérielle a servi de guide stratégique pour la préparation de la prochaine stratégie à moyen terme PNUE / PAM, compte tenu du contexte mondial. Les discussions ont porté notamment sur des questions relatives aux déchets marins, aux aires marines protégées et à la biodiversité, au changements climatiques et à l’économie bleue (en mettant l’accent sur la gestion intégrée des zones côtières / la planification spatiale marine et le tourisme durable).

La COP 21 a examiné pour adoption un certain nombre de projets de décisions relatifs à la gouvernance du système PNUE / PAM-Convention de Barcelone ainsi qu’aux questions thématiques. En outre, la COP 21 a discuté et adopté le programme de travail et le budget du PNUE / PAM pour 2020-2021.

Un certain nombre de projets de décision importants ont également concernés des thèmes opérationnels liés à la protection du milieu marin et de la région côtière de la Méditerranée :

  • une feuille de route pour une éventuelle désignation de la zone de la mer Méditerranée en tant que zone de contrôle des émissions d'oxydes de soufre ;
  • six plans régionaux visant à réduire ou à prévenir la pollution marine d'origine tellurique ;
  • de nouvelles normes et directives visant à lutter contre la pollution dans le cadre de trois protocoles de la Convention de Barcelone concernant les immersions, les sources offshore et les sources terrestres ;
  • des lignes directrices sur les activités «Adopt-a-Beach» visant à réduire les déchets marins et à éliminer progressivement les sacs en plastique à usage unique ;
  • des normes et directives communes relatives aux activités offshore ;
  • un cadre régional commun pour la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) conformément au protocole GIZC de la Convention de Barcelone ;
  • l'identification et la conservation des sites d'intérêt écologique particulier en Méditerranée, y compris les airess spécialement protégées d'importance méditerranéenne ;
  • le programme d'action stratégique pour la conservation de la diversité biologique (PAS BIO) dans la région méditerranéenne ; la stratégie sur le phoque moine ; les Plans d'action concernant les tortues marines, les poissons cartilagineux et la végétation marine ; et la classification des types d'habitats marins benthiques pour la région méditerranéenne et la liste de référence des types d'habitats marins et côtiers en Méditerranée ;
  • les directives actualisées régissant la mise en place de récifs artificiels en mer ;
  • un ensemble de mesures régionales visant à soutenir le développement d'entreprises vertes et circulaires et à stimuler la demande de produits durables.

Vidéos :

Plus d'information : 




Info : Pour accéder à l'espace Participants, merci de vous identifier dans le bloc Accès privé