Publications

Climagine, co-construisons le littoral de demain

28/08/2018

Les littoraux méditerranéens sont des lieux d’importance stratégique qui abritent des écosystèmes riches et variés, tout en étant soumis à de nombreuses pressions. Depuis plus de vingt ans, le GIEC met en garde sur le fait que ces zones fragiles risquent d’être fortement impactées par le changement climatique. La GIZC, reconnue comme l’approche la plus appropriée pour favoriser un développement durable de ces espaces vulnérables, intègre aujourd’hui pleinement cette problématique. Toutefois, la GIZC, par nature participative, est confrontée à un défi de taille : donner aux acteurs les moyens de coplanifier leur territoire en intégrant dans les réflexions les impacts du changement climatique. Pour répondre à ce besoin, une nouvelle méthodologie a été élaborée : Climagine.

Evaluation économique des services rendus par les zones humides méditerranéennes en termes de régulation du climat

11/05/2017

Cette étude permet de prendre conscience de l’utilité et de la diversité des fonctions des zones humides, et particulièrement des services de régulation qu’elles rendent.

L’apport économique des zones humides méditerranéennes dans la régulation du climat

27/03/2017

En un siècle, la moitié des zones humides méditerranéennes ont disparu. Elles ne représentent plus que 18 millions d’hectares. Pourtant, les zones humides comptent parmi les écosystèmes à la fois les plus riches de la planète et les plus menacés. Elles assurent de nombreux services écologiques (ou services écosystémiques) contribuant au bien-être humain.

Vers un indice des risques côtiers en Méditerranée

15/11/2016

La région méditerranéenne est un « point chaud » du changement climatique. Pour étudier le rôle des facteurs climatiques et non climatiques sur les zones côtières, il est essentiel de comprendre les risques sous-jacents et d’identifier les mesures d’intervention appropriées. La méthodologie de l'indice multi-échelle des risques côtiers proposée permet une détection scientifiquement fiable des « point chaud » côtiers.

Pages