« Prenons soin de nos côtes », des expériences méditerranéennes et italiennes dans l’aménagement côtier

Sous le thème général « Prenons Soin de nos Côtes – les Expériences Méditerranéenne et Italienne », le Programme d'aménagement côtier (PAC Italie) a tenu sa conférence finale le mardi 17 janvier 2017 à Rome, en présence de Mme Maria Carmela Giarratano, Directrice Générale du ministère pour  la Protection de l'Environnement, du Territoire et de la Mer d’Italie et M. Gaetano Leone Coordonnateur de l’ONU environnment / Plan d’Action pour la Méditerranée – Secrétariat de la Convention de Barcelone. 

Lancé en Italie en 2014, et signé conjointement par le Ministère italien de pour  la Protection de l'Environnement, du Territoire et de la Mer et l’ONU environnement / Plan d’Action pour la Méditerranée, le Programme a été mis en œuvre dans trois régions italiennes, à savoir Émilie-Romagne, Sardaigne et Toscane, en collaboration avec le Centre d'activités régionales pour le Programme d'actions prioritaires (CAR/PAP) du Plan d’Action pour la Méditerranée.

La conférence a présenté les principaux résultats et méthodologies du projet de deux ans, et leur intégration dans le contexte méditerranéen et international. Dans son allocution d’ouverture, Mr. Leone a précisé: «le PAC Italie constitue un modèle de la valeur du concept qui est à la base de ce genre d’initiative. il a contribué en grande partie à la mise en œuvre du Protocole sur la Gestion Intégrée des Zones Côtières dans la Méditerranée de la Convention de Barcelone en Italie, comme un outil principal pour réaliser le développement durable. Le travail ne fait que commencer. Réaffirmons aujourd’hui notre engagement à agir et travailler ensemble à travers les différents secteurs pour créer des situations ou tout e monde est gagnant, qui soutient protègent nos côtes dans l’intérêt de tous. L’ONU environnement / Plan d’Action pour la Méditerranée est très fier d’avoir participé à cet excellent programme, et s’efforcera à assurer la réussite de sa mise en œuvre et diffuser ses résultats”.

Le PAC Italie s’est axé sur trois thèmes principaux : planification de l'espace maritime et des zones côtières ; protection, conservation et restauration des habitats côtiers et marins ; durabilité de la pression socio-économique dans la zone côtière. Dans le cadre du projet, les trois régions ont développé des stratégies et procédures pour l’utilisation rationnelle des ressources côtières et marines et de la protection environnementale, visant à identifier et tester d’une manière opérationnelle les méthodologies, les outils et les bonnes pratiques pour le développement durable des côtes et la  valorisation du patrimoine historique et paysage italiens. Ces outils et méthodes développés n’ont pas été utiles pour la gestion du projet uniquement mais elles sont aussi réplicables au sein du réseau des projets PAC et utiles pour les institutions chargées de la gestion côtière.

Pendant la séance de clôture, Mme Giarratano a présenté les recommandations et a souligné l’importance du réseau PAC quant à la capitalisation des résultats des projets, notamment les méthodologies et outils testés. Elle a aussi appelé à la ratification du protocole de la Gestion Intégrée des Zones Côtières.

Depuis son approbation par les Parties contractantes à la convention de Barcelone en 1989, le Programme d'aménagement côtier de l’ONU environnement / Plan d’Action pour la Méditerranée se veut un programme conçu pour répondre aux priorités nationales, régionales et locales. Il vise à aider les pays méditerranéens dans leurs efforts en faveur du développement durable, en encourageant la mise en œuvre de stratégies nationales de gestion intégrée des zones côtières et la promotion de projets pilotes dans les zones côtières des pays signataires de la Convention.