EcAp – 1ère réunion du Groupe de correspondance Analyse économique et sociale

11/04/2013 au 12/04/2013


Dans le cadre de l'initiative "Approche Ecosystémique" du Plan d'Action pour la Méditerranée, la première réunion du Groupe de Correspondance sur l'Analyse Economique et Sociale a eu lieu à Sophia Antipolis les 11-12 Avril 2013, et a été coordonné et accueillie par le Plan Bleu.

L’Approche Ecosystémique représente une stratégie de gestion intégrée des terres, de l'eau et des ressources biologiques qui vise à favoriser la conservation et une utilisation viable des ressources de
façon à assurer une exploitation équitable, comme le stipule la Convention sur la biodiversité biologique. En 2008, les Parties contractantes à la Convention de Barcelone ont convenu d'appliquer progressive-
ment l'Approche Ecosystémique afin de parvenir à une gestion plus efficace, axée sur les écosystèmes dans la Méditerranée, et ont adopté une feuille de route pour sa mise en œuvre. L'initiative Approche Ecosystémique (EcAp) est un processus en sept étapes dont l'objectif final est de parvenir à «une méditerranée saine, aux écosystèmes marins et côtiers productifs et biologiquement diversifiés au profit des générations présentes et futures».

Dans le contexte de la troisième étape de la mise en œuvre d’« EcAp», l'analyse socio-économique vise à compléter l'évaluation environnementale sur les écosystèmes marins et côtiers en mettant en évidence les relations entre les sociétés humaines et les systèmes naturels. Un Groupe de Correspondance sur l'Analyse Economique et Sociale (Groupe COR ESA) a été créé pour développer et coordonner l'évaluation socio-économique des utilisations des eaux et des zones côtières de la Méditerranée à l'échelle régionale, sous-régionale et nationale. Le Plan Bleu est responsable de la coordination du groupe et de la réalisation de l’action ESA.

Le Groupe COR ESA est composé d'experts nationaux désignés par les Parties contractantes par l’intermédiaire des Points focaux du Plan Bleu en lien avec ceux du PAM ; du Secrétariat et des composantes du PAM; ainsi que d’experts internationaux du domaine.

Cette première réunion du Groupe COR ESA a rassemblé des experts nationaux de 11 pays méditerranéens, cinq experts internationaux, dont un délégué de la DG Env. de l’UE, et un représentant de l’Unité de coordination du PAM ainsi que le Directeur du CAR ASP.

L'objectif de cette réunion était d’élaborer une compréhension commune sur les différentes composantes de l'action:

  • Une Analyse Economique et Sociale (AES) au niveau régional des principales activités économiques marines et côtières, y compris l’évaluation du coût de la dégradation lorsque le Bon Etat Environnemental n’est pas atteint.
  • Les lignes directrices pour des futures AES nationales adaptées aux pays méditerranéens non membres de l'UE.
  • Des AES pilotes à l’échelle nationale pour trois pays (le Liban, la Tunisie et le Maroc) dans le cadre de travail du projet ReGoKo.

La première réunion du Groupe COR ESA a permis le partage d’expériences et de connaissances ainsi que des échanges et discussions sur les méthodes d’évaluation socio-économique adaptée à la Méditerranée pour différentes échelles géographiques. Des recommandations ont été adoptées pour la réussite de cette action, dont les résultats seront présentés lors de la  18ème Conférence des Parties à la Convention de Barcelone, prévue en Turquie en Décembre prochain.
 




Info : Pour accéder à l'espace Participants, merci de vous identifier dans le bloc Accès privé