Colloque "La protection de l'environnement en Mer Méditerranée"

La mer Méditerranée subit de nombreuses atteintes environnementales qui affectent durablement sa biodiversité mais également la santé humaine. Priorité de politique pénale, la protection de l’environnement, et notamment la préservation de la mer Méditerranée, est un enjeu quotidien pour les générations futures. C'est dans ce cadre que s'est tenu à Toulon, France, les 4 et 5 juillet 2019, le colloque "La protection de l'environnement en Mer Méditerranée", organisé par M. Robert Gelli, Procureur Général auprès de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, en partenariat avec la préfecture maritime de la Méditerranée et le Secrétariat Général à la Mer.

De nombreux enjeux, tels que la pollution marine, les aires marines protégées, la pollution atmosphérique des navires, les déchets plastiques, etc, ont été abordés sous un angle juridique. Ouvert par la Ministre de la justice, Nicole Belloubet, le colloque a réuni les plus hauts représentants du Ministère de la Justice et de la Préfecture maritime concernés par la protection de la Méditerranée. François De Rugy, Ministre d’État, Ministre de la transition écologique et solidaire a conclu ces deux journée d'échanges entre spécialistes du droit et/ou de l'environnement. 

Elen Lemaitre-Curri, directrice du Plan Bleu, a participé à ce colloque afin d'y représenter le Plan d'Action pour la Méditerranée et le Centre régional méditerranéen pour l’intervention d’urgence contre la pollution marine accidentelle (REMPEC). Elle est notamment intervenue lors de la table-ronde "La pollution par hydrocarbures" pendant laquelle elle a présenté Menelas, le réseau méditerranéen d’agents chargés de l’application des lois relatives à la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL) dans le cadre de la Convention de Barcelone. Ce réseau, créé en 2013, a pour objectif général de faciliter la coopération entre ses membres en vue de l’application effective de la réglementation internationale relative aux rejets en mer par les navires, telle que stipulée par la Convention MARPOL. A ce jour, 19 Etats côtiers méditerranéens et l’Union européenne ont nommé leur représentant désigné au sein du réseau.

Programme du colloque