Une analyse économique et sociale des usages, préalable à leur meilleure gestion

En 2008, le PAM a lancé l’initiative EcAp afin d’atteindre à terme le Bon état environnemental (BEE) des écosystèmes marins et côtiers méditerranéens, par une gestion basée sur les écosystèmes. L’évaluation initiale des écosystèmes et des activités humaines qui les impactent est un préalable indispensable pour élaborer les programmes de mesures aux échelles régionales et nationales qui permettront d’atteindre le Bon état. Cette démarche est cohérente avec celle de la Directive cadre européenne Stratégie pour le milieu marin.

Une démarche en deux étapes

Le PAM a confié au Plan Bleu l’analyse économique et sociale de l’évaluation initiale. Compte-tenu de son caractère innovant à l’échelle régionale, le Plan Bleu a procédé en deux étapes :

  • une évaluation exploratoire des bénéfices soutenables rendus par les écosystèmes marins, achevée en 2010,
  • une approche de l’analyse économique et sociale avec pour objectif d’être démonstratif ainsi que de favoriser l’appropriation et le renforcement des capacités dans ce domaine pour les pays non européens, achevée en 2015. 

L’analyse économique et sociale à différentes échelles

Pour répondre à ces objectifs multiples, l’action du Plan Bleu comprend plusieurs volets :

  • Une analyse des principales activités économiques impactant les milieux marins méditerranéens, avec pour indicateurs les valeurs de production, de valeur ajoutée, d’emplois…,
  • Un guide pour aider à la réalisation d’analyses nationales ciblant les pays méditerranéens tiers,
  • Des cas pilotes dans quatre pays (Liban, Maroc, Tunisie puis Egypte) réalisés dans le cadre du projet ReGoKo.

Les rapports issus de ces activités sont maintenant disponibles en ligne, voir colonne  En savoir plus

Un Groupe de correspondance pour l’analyse économique et sociale

Afin d’aider le Plan Bleu dans cette démarche complexe, de favoriser son articulation avec l’ensemble de l’approche EcAp et d’assurer un lien étroit avec les pays méditerranéens, il a été créé un Groupe de correspondance composé d’experts nationaux nommés par les parties contractantes, d’experts internationaux et de représentants de composantes du PAM.

Ce groupe s’est réuni une première fois les 11 et 12 avril 2013 pour fixer le cadre de travail puis une seconde fois les 4 et 5 juin 2014, pour valider les résultats préliminaires. Une partie de la réunion a porté sur la restitution des résultats de cas pilotes nationaux du projet Regoko, développé dans le cadre de l'activité "Evaluation socio-économique des activités maritimes".

Principaux partenaires

CAR-ASP, Defra, ENSSMAL, Ifremer, MedPAN, UICN Med

En savoir plus

Court-métrage "EcAp pour la Méditerranée" (CAR/ASP, 2016)

Recommandations pour l’analyse économique et sociale des écosystèmes marins méditerranéens (2015)

Application de l'approche écosystémique en Méditerranée (2015)

 

Valeur économique des bénéfices soutenables rendus par les écosystèmes marins méditerranéens (2010)

Les écosystèmes marins méditerranéens : valeur économique des bénéfices soutenables (2010)