Projet “West Med Maritime Initiative”

Depuis décembre 2005, le Plan Bleu est partenaire du projet « West Med Maritime Initiative » - Vers une Initiative Economie Bleue pour la Méditerranée occidentale

Vers une Initiative Economie Bleue pour la Méditerranée occidentale

Lancé en décembre 2015 et allant jusqu'à octobre 2017, ce projet visant à développer une initiative dédiée à l’économie bleue, intégrée et durable dans le bassin maritime infrarégional de la Méditerranée occidentale est réalisé pour le compte de l'Agence exécutive pour les petites et moyennes entreprises (EASME) et la Direction générale des Affaires maritimes et de la pêche (DG MARE).

Trois partenaires complémentaires, à savoir le cabinet de consulting Ecorys (Madrid et Bruxelles), le Plan Bleu et le bureau d’étude Stratégies Mer et Littoral, forment un consortium ayant pour objectif d’identifier des domaines pratiques de coopération afin de soutenir les pays riverains de la Méditerranée occidentale (Algérie, France, Espagne, Italie, Libye, Malte, Maroc et Tunisie, plus Mauritanie et Portugal) vers le développement d’une économie maritime durable (Economie Bleue).

La vision de l’Initiative Economie Bleue de la Méditerranée occidentale est formulée de manière à faire face aux grands défis environnementaux du bassin maritime, transformer les activités économiques existantes pour les rendre moins polluantes et davantage prospères, et promouvoir des opportunités de croissance verte et bleue. La sécurité et la sûreté font également l’objet d’analyses car elles sont considérées comme une condition préalable au développement de cette initiative, ainsi que pour la poursuite des processus démocratique, de modernisation et de paix dans la région. 

La feuille de route de ce projet consiste à préparer une Initiative maritime pour la Méditerranée occidentale et à développer un plan d’action pour sa mise en œuvre.

Outre l’analyse et la synthèse de divers documents, l’engagement et l’implication des communautés d’acteurs, notamment maritimes, s’avèrent essentiel pour valider les résultats et veiller à ce que les intérêts et les préoccupations des décideurs politiques et autres parties prenantes soient dûment pris en compte, ainsi que pour évaluer et fournir le soutien nécessaire pour la mise en œuvre de l’initiative.

Ainsi, le projet réalise plusieurs exercices de consultation, en ligne et hors ligne, pour garantir l’engagement des acteurs : 

  • Hors ligne, à travers des événements participatifs et interactifs (ateliers, conférence…) conçus pour impliquer les parties prenantes potentiellement intéressées et concernées par une telle initiative dans la région, afin d’obtenir leurs idées et visions : Laboratoire collaboratif « Innovation marine et maritime »
     
  • En ligne, en invitant les parties prenantes à se joindre à des discussions lancées sur des plateformes d’échanges sur Internet, autour de sujets spécifiques en lien avec le projet.

Impliqué dans l’ensemble des phases et des activités du projet, le Plan Bleu est un partenaire institutionnel clé en raison de son statut de Centre d’activités régionales du PNUE/PAM, de son rôle d’interface Science – Politique, et de son large réseau de décideurs politiques, acteurs de la société civile, représentants du secteur privé, organisations gouvernementales, milieux académiques, experts, etc. Le Plan Bleu est également responsable des analyses et synthèse concernant la dégradation environnementale de la Méditerranée occidentale, ainsi que des défis et besoins en matière de développement d’une économie bleue – robuste, équitable et durable – dans la région.


La position du Plan Bleu dans le cadre du Projet « West Med Maritime Initiative »

Le Plan Bleu est convaincu du fait que l’Initiative maritime pour la Méditerranée occidentale devrait constituer une forme de déclinaison, à l’échelle infrarégionale, de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable 2016-2025 (SMDD 2016-2025). La SMDD 2016-2025 a été formulée en tenant compte des résultats de la Conférence des Nations Unies pour le Développement Durable (Rio+20) qui a mis l’accent sur l’économie verte et l’éradication de la pauvreté. La Stratégie vise à contribuer, de façon significative et sur le long terme, au développement durable dans la Région Méditerranée, en particulier dans le contexte de l’Agenda 2030 et l’adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD) par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2015. Il convient de signaler que l’Agenda 2030 reconnait l’importance des dimensions régionales et infrarégionales, de l’intégration économique régionale et de l’inter-connectivité des domaines au sein du développement durable. Les échelles régionale et infrarégionale peuvent faciliter la déclinaison des politiques globales en actions concrètes au niveau national.

Il est essentiel que le rôle du PNUE/PAM-Convention de Barcelone, en tant qu’ensemble d’instruments juridiquement contraignants pour relever les défis communs en matière de dégradation environnementale et de protection des écosystèmes marins et côtiers de la mer Méditerranée, soit réaffirmé et complètement reconnu dans le cadre de l’Initiative Economie Bleue pour la Méditerranée occidentale. En effet, le Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM), en tant que premier programme de sauvegarde des mers régionales placé sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), représente un cadre pertinent et efficace pour la coopération régionale. Le PAM constitue une structure unique de coopération institutionnelle et de gouvernance  environnementale, regroupant les 21 pays riverains de la Méditerranée et l’Union Européenne, Parties Contractantes à la Convention sur la protection du milieu marin et du littoral méditerranéen (Convention de Barcelone). Après 40 ans d’efforts en matière de coopération régionale environnementale, le système PNUE/PAM-Convention de Barcelone demeure ambitieux et pertinent pour la réalisation d’une région méditerranéenne pacifique, prospère et durable, dans laquelle les sociétés bénéficient d’une qualité de vie élevée au sein d’écosystèmes marins et côtiers en bonne santé. Dans ce contexte, la SMDD 2016-2025 devrait être considérée comme une référence pertinente pour l’Initiative Economie Bleue de la Méditerranée occidentale.


Evénements

Stakeholder conference on the sustainable development of the blue economy in the western Mediterranean, 2nd of February 2017, Barcelona, Spain
 

Retrouvez-nous sur Twitter !

West Med Initiative@WestMedStrat
 

Un projet organisé en deux phases:

  • Décembre 2015 – Mars 2016

La première phase vise à obtenir une bonne compréhension des problématiques à fort potentiel pour la coopération transnationale et intersectorielle. Cette phase correspond à un prérequis pour la préparation politique de l’Initiative Economie Bleue.

  • Mai 2016 – Octobre 2017

Après consultation des représentants des pays et des principales parties prenantes, plus validation par EASME et la DG MARE des résultats issus de la première phase du projet (mars 2016), la deuxième phase du projet a été lancée en mai 2016.

Une revue de la littérature existante concernant les défis économiques, sociaux et environnementaux est en cours de réalisation. De plus, la gouvernance et les accords de coopération existants sont en cours d’identification et d’examen.

Le résultat final de cette deuxième phase consistera en l’élaboration de l’initiative Economie Bleue pour la Méditerranée occidentale, ainsi que du plan d’action permettant sa mise en œuvre.
 

Résultats et livrables

Les résultats et livrables issus de la première phase du projet peuvent être consultés (et téléchargés) sur le site web du projet : http://westmed-initiative.eu/
 

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter pour recevoir les dernières nouvelles du projet West Med, 

Newsletters déjà parues :


Liens

http://westmed-initiative.eu/

 

 

Évènements