Energie

Un potentiel d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique

Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique constituent une opportunité pour donner une orientation nouvelle à des pans entiers de l’économie et créer des emplois.

Des enjeux énergétiques majeurs

  • Une tendance générale à la dépendance énergétique, même pour les pays producteurs d’énergie.
  • Une faible pénétration des énergies renouvelables dans le parc de production d'électricité.
  • Un important potentiel d’amélioration de l’efficacité énergétique dans la région.
  • Une intensité de la consommation électrique qui augmente de manière importante.
  • Des enjeux économiques et financiers importants se traduisant par des parts de la facture énergétique dans le PIB (5 à 20 % selon les pays). Les subventions à l’énergie peuvent atteindre 12 % du PIB.

Trois piliers stratégiques : sécurité d’approvisionnement, développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables

Le potentiel principal de modification des équilibres énergétiques réside dans des actions diffuses modifiant la structure de la demande : efficacité énergétique, optimisation de l’existant, en particulier au niveau de l’urbanisme, des bâtiments et des transports. Les projets de production renouvelable et d’efficacité énergétique sont aussi des contributeurs majeurs à l’équilibre offre/demande du système énergétique et notamment électrique.

Programme 2009-2012

L’étude conduite en 2008 par le Plan Bleu « Changement climatique et énergie en Méditerranée » a permis d’identifier six questions clefs à approfondir :

  • L’adaptation au changement climatique du système eau-énergie,
  • L’adaptation des bâtiments,
  • Le besoin de scénarios sectoriels de type tendanciel et alternatif à l’horizon 2030 et/ou 2050, 
  • Les impacts sur l’emploi des politiques énergétiques : cette question a été analysée en quantifiant l’effet net sur l’emploi et les formations,
  • Les mesures d'efficacité énergétique ont vocation à occuper une place prioritaire,
  • L’élévation du niveau de la mer sous l’effet du changement climatique.

Chiffres-clés

Un recours aux énergies fossiles d’environ 80 % dans les pays du sud et de l’est de la méditerranée

Un faible taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité, environ 6 %, y compris l’hydroélectricité

Une augmentation prévue de la demande en énergie primaire commerciale en Méditerranée de 65 % entre 2000 et 2025

Un besoin de construction de 42 millions de logements neufs d’ici 2030 dans les PSEM

Une économie possible de l’ordre de 20 à 25 % de la demande totale en énergie d’ici 2025 en utilisant les technologies déjà disponibles

Partenaires

En savoir plus